×
google news

Lego arrête son partenariat avec Shell sous la pression de Greenpeace

La campagne de Greenpeace pour la protection de l'Arctique

Greenpeace, après une longue campagne, est finalement venu à bout de Lego qui mettra prochainement fin à son partenariat avec le géant pétrolier Shell.

Lego ne renouvellera pas son contrat de commercialisation avec Shell après avoir subi une importante pression internationale de la part de l’ONG Greenpeace pour mettre fin à un partenariat qui remonte aux années 60.

L’ONG écologiste, pour protester contre les plans de forage de pétrole dans l’Arctique, avait ciblé le plus grand fabricant de jouets au monde avec une vidéo YouTube qui a été vue près de 6 millions de fois, dans laquelle on peut voir un Arctique immaculé se faire recouvrir de pétrole suite aux forages et aux puits de pétrole de la compagnie Shell.

Au départ Lego avait résisté à Greenpeace, arguant que cela ne concernait que Lego et Shell, mais jeudi 09 octobre le groupe danois a fléchi. Jørgen Vig Knudstorp, le PDG de Lego, a déclaré que sa société honorerait son contrat existant avec Shell, qui a commencé en 2011, mais que en l’état actuel des choses « quand ce dernier arrivera à sa fin, il ne sera pas renouvelé ».

Les figurines et autres constructions Lego sont actuellement distribuées dans les stations d’essence Shell de 26 pays, générant un chiffre d’affaires estimé à plus de 80 millions d’euros. L’annonce de la fin de ce partenariat aura donc une forte incidence sur les revenus de l’entreprise et sur l’image de marque de Shell, qui a noué de nombreux autres partenariats du même type pour s’acheter une virginité.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media