×
google news

« Poupette Kenza examinée pour extorsion organisée »

La célèbre influenceuse en ligne, connue sous le nom de Poupette Kenza, mais dont le véritable nom est Kenza Benchrif, fait face à une mise en examen pour tentative d’extorsion en groupe organisé et complicité de délit, selon des informations révélées par Le Monde lundi 8 juillet et confirmées par le parquet de Rouen, France Bleu et Le Parisien. Elle est actuellement détenue en attente d’une décision sur sa détention provisoire.

La jeune Rouennaise de 24 ans, qui connaît une notoriété croissante grâce à son partage détaillé de sa vie quotidienne sur internet, est impliquée dans une enquête concernant une tentative d’extorsion qui aurait visé un couple résidant en France en février 2024. Il semble qu’un individu se présentant comme un représentant d’un cartel de drogue mexicain aurait approché le couple, cherchant à obtenir 200 000 euros sous la menace de représailles violentes en cas de non-paiement.

L’homme prétendait devant le couple que le père de Poupette Kenza était responsable du meurtre de son fils et avait conclu un accord financier avec l’influenceuse elle-même, un montant équivalent à la dette qu’une des victimes, ancienne collaboratrice de Mme Benchrif, devait à la star de Snapchat.

Selon un rapport du procureur de Rouen, lors de son interrogatoire, le suspect, qui était en possession d’une grenade lors de son arrestation, a raconté une histoire différente. Il a prétendu n’être qu’un simple médiateur chargé de résoudre une dispute financière entre les victimes et une influenceuse domiciliée à Dubaï, dont il n’a pas révélé le nom. Les enquêteurs ont par la suite découvert que le couple visé par cette tentative d’extorsion avait été surveillé à l’aide d’un GPS et de caméras.

D’après Le Parisien, cet imposteur serait en réalité un homme connu pour être engagé pour jouer le rôle d’un négociateur musclé dans le monde des célébrités. Il a également été mis en examen pour tentative d’extorsion en bande organisée, association de malfaiteurs et détention d’explosifs, et a été placé en détention provisoire.

Bien que le suspect n’ait pas révélé l’identité de son commanditaire, les enquêteurs ont soupçonné Poupette Kenza, une influenceuse célèbre basée à Dubaï (Émirats Arabes Unis). Le jour même de la tentative d’extorsion, elle a mentionné sur les réseaux sociaux une dispute financière avec son ancienne partenaire. Elle a été arrêtée lors de sa visite en France le 4 juillet, dans la région de Rouen.

En plus de cette affaire, l’influenceuse a été interrogée sur des suspicions de pratiques commerciales trompeuses dans un autre cas la concernant. Sa mise en détention provisoire, demandée par le parquet de Rouen, sera débattue le 11 juillet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 951
Actualité

« Guerre Ukraine: Russie dénonce soutien américain »

14 juillet 2024
Découvrez tous nos articles, études et reportages concernant le conflit en Ukraine. La couverture complète du "Monde" comprend des reportages, des études et des explications détaillées. Des lauréats du Prix…
example 947
Actualité

Président Sénégalais Faye refuse rupture avec France

14 juillet 2024
Bassirou Diomaye Faye, le Président récemment élu du Sénégal, a exprimé son intention de discuter pacifiquement le sujet de la présence militaire française dans son pays, lors d'une interview le…
example 946
Actualité

« Découverte du ‘gunpla’ à Japan Expo »

14 juillet 2024
Au Salon Expo Japon, qui prendra fin dimanche 14 juillet au Parc des Expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), une ambiance de tranquillité se fait sentir pour César. Ce résident de Dunkerque,…