×
google news

Neuf Ministres Rendent Déclarations Transparence Tardivement

Dans une interview au Monde le 29 mai, Didier Migaud, le chef de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), avait ouvertement rappelé les obligations d’intégrité à neuf ministres qui avaient soumis leurs déclarations d’intérêts et de biens au-delà du délai légal (deux mois après leur nomination). Malgré sa condamnation de leur négligence, il n’avait pas dévoilé leurs noms.

Le mystère a finalement été révélé le lundi 8 juillet, lorsque les déclarations des membres du gouvernement Attal ont été publiées, suite au second tour des élections législatives, indiquant les dates auxquelles elles avaient été déposées. Les ministres impliqués sont :
– Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques ;
– Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ;
– Aurore Bergé, ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes ;
– Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture ;
– Hervé Berville, secrétaire d’État en charge de la Mer et de la Biodiversité ;
– Dominique Faure, ministre déléguée en charge des Collectivités territoriales ;
– Olivia Grégoire, ministre déléguée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation ;
– Fadila Khattabi, ministre déléguée des Personnes âgées et des Personnes handicapées ;
– Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État en charge de la Citoyenneté et de la Ville.

Les délais de déclaration varient de deux jours pour Marc Fesneau à un mois pour Stanislas Guerini. Parmi ces neuf ministres, tous candidats à l’élection législative après la dissolution, cinq ont été récemment élus ou réélus (M. Fesneau, Mme Bergé, Mme Pannier-Runacher, M. Berville et Mme Grégoire). Dans un communiqué publié lundi, la HATVP insiste sur le fait que le contrôle du patrimoine, au début et à la fin du mandat, « est un moyen d’assurer qu’il n’y a pas d’enrichissement indû » et que l’examen des déclarations d’intérêts « est une manière de prévenir les situations potentielles de conflit d’intérêts ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1020
Politique

Cour des comptes avertit gouvernement futur

15 juillet 2024
L'administration sortante est réprimandée et une alerte est donnée à celle qui prendra la relève, selon un rapport publié le lundi 15 juillet par la Cour des Comptes. Ce rapport…