×
google news

« Marie Nimier, une scribe reconnue »

Marie Nimier, fille de l’écrivain Roger Nimier, nous retrouve à la place du Châtelet à Paris, dans un café encombré lors d’une fin de juin orageuse. Elle est vêtue d’une veste bleu foncé qui ressort amplement ses yeux. Bien que nous soyons impressionnés par elle, elle propose rapidement de plonger dans une boulangerie locale pour une boisson, tout en se frayant un chemin dans sa ville natale, qu’elle a quittée pour la Normandie il y a un quart de siècle.

Un foulard bleu n’est pas visible, un symbole de reconnaissance qu’elle utilisait en Tunisie en 2020, lorsque, assise dans un café près d’un marché avec un cahier et un stylo, elle était prête à recueillir des récits venant de tous les coins. Grâce à un appel radio et une mobilisation de l’Institut français, elle a pu atteindre ceux qui étaient timides ou occupés, par téléphone si nécessaire. Une avalanche de confessions a rapidement suivi, comme son amie tunisienne, Mona, l’avait prédit en disant, « tu découvrir que les gens ici aiment partager leurs histoires et tu auras besoin de rédiger une encyclopédie plutôt qu’un livre ». Deux mois plus tard, Marie Nimier est partie, portant des confessions anonymes – longue, courte, personnelle, politique, humoristique ou sérieuse – avec la conduite libre de les utiliser comme elle le souhaite. « Les Tunisiens comprennent tout de suite cette notion, étant habitués à écouter des histoires de leurs parents ou grands-parents », explique-t-elle.

La comédienne française Naidra Ayadi a présenté sur scène en Tunisie, « Confidences tunisiennes », depuis sa publication en France en mars. En jouant divers personnages à partir du livre, tels que Malek le moderniste et Salsabil la restauratrice de virginité, Ayadi a donné vie aux mots des personnages. De plus, un autre personnage intéressant est le conducteur du « taxi culturel », qui a transformé son véhicule en bibliothèque-cinéma-disco-confessionnal.

Le spectacle a été un grand succès et a ensuite été disposé à être joué dans plusieurs festivals en France, y compris le Marathon des mots à Toulouse. Cette adaptation scénique a été une grande source de joie pour Marie Nimier. En effet, elle établit un lien entre le projet « Confidences » débuté en 2017 et qui a été publié par Gallimard en 2019, et ses propres débuts sur scène à l’âge de 15 ans. Nimier voit une connexion entre jouer pour les spectateurs et les écouter. Pour elle, le théâtre est l’occasion de croiser des destins, des regards, des émotions avec des inconnus, de partager un moment et de reprendre son chemin.

Il reste encore 68.56% de cet article à consulter. La continuation est exclusivement pour les personnes ayant un abonnement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1011
Actualité

« Élection présidentielle rwandaise courue d’avance »

15 juillet 2024
Évaluer les possibilités de réussite d'un candidat à partir de la foule présente à ses réunions électorales comprend généralement une importante zone d'incertitude. Mais au Rwanda, avant les élections présidentielles…
example 1009
Actualité

« Guerre en Ukraine: Dernières Informations »

15 juillet 2024
Consultez tous nos écrits, études et reportages sur le conflit ukrainien. Nos documentaires, examens et interprétations sont présentés par « Le Monde ». Le Prix Nobel appelle : « Nous…