×
google news

Nettoyage de piscine : comment procéder soi-même ?

Étape 1 : le filtrage Il contribue à l’élimination des saletés.
Si la majorité de ce problème est réglé par le filtrage de l’eau (8h par jour au minimum), parfois, quelques débris subsisteront.
Il vous faudra alors retirer ceux visibles en surface comme en profondeur.

Vous pourrez, pour cela, utiliser : Une épuisette pour la surface.

Un balai aspirateur de piscines pour les parois.
Et, pourquoi pas, un robot nettoyeur qui fera le travail de profondeur à votre place.
Il est recommandé d’effectuer cette opération quotidiennement afin d’éviter les contaminations et les accumulations.

Attention, si le système de filtrage est inadapté à votre piscine, vous courrez le risque, au mieux, d’obtenir une eau trouble, au pire de voir se former des algues.
Étape 2 : le contrôle du niveau de PH Pour un nettoyage correct de la piscine, il faut utiliser de manière hebdomadaire une trousse de contrôle pour vérifier le niveau de PH dans l’eau.
Celui-ci doit se situer aux alentours de 7,2.
Si l’eau devient trop acide, la baignade deviendra inconfortable à cause des irritations qu’elle engendrera.

Si à l’inverse, l’eau devient trop basique, vous risquerez de voir se former des algues.
Pour remédier aux variations de PH, vous devrez rajouter au besoin, soit un correcteur acide, soit un correcteur alcalin.
Étape 3 : la désinfection de l’eau La solution la plus fréquemment utilisée dans le nettoyage des piscines est l’adjonction de chlore dans l’eau.
Il suffit d’utiliser des galets de chlore à disposer dans les skimmers afin que le produit soit répandu de façon homogène dans l’eau.
Si vous avez négligé l’entretien de votre piscine, pas de panique, vous pourrez toujours utiliser un surcroit de chlore en pastilles ou en granules pour remédier au problème.
Parallèlement à cela, il vous faudra contrôler la formation de calcaire et d’algues dans votre bassin.
Si vous constatez leur présence, n’hésitez pas à ajouter au traitement de votre piscine un anticalcaire et un anti-algue.
L’hivernage de votre piscine Pour une remise en route facile en début de saison, pensez à l’hivernage de votre piscine ! La procédure à suivre est simple : Baissez le niveau de l’eau.
Vidangez et purgez la pompe, puis arrêtez-la.
Installez des bouchons d’hivernage à la place des rotules de refoulement et des gizzmos à la place des paniers des skimmers.
Afin d’éviter les dépôts calcaires sur les parois et la formation d’algues dans l’eau, utilisez un produit spécial hivernage.
Installez une bouée d’hivernage afin d’éviter le gel de l’eau.
Enfin, bâchez votre installation.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

pexels roger brown 5125690
Actualité

Trousse de secours

9 septembre 2022
Une trousse de secours permet de rassembler et de transporter les matériels nécessaires pour prodiguer les premiers soins à un sujet jusqu’à l’arrivée des secours d’urgence ou soigner les blessures légères.
Contentsads.com