×
google news

« Delta Air Lines devient Air Veterans »

Andy Negra, un vétéran de 99 ans originaire des montagnes de la Géorgie aux Etats-Unis, revit sa jeunesse. Le lundi 3 juin, lui et 47 autres vétérans ont atterri à l’aéroport de Deauville, où ils ont été accueilli par Brigitte Macron, dans le cadre des activités de commémoration du 80ème anniversaire du Débarquement. Leur voyage, organisé par Delta Airlines depuis Atlanta, est le fruit d’un programme initier l’année dernière par la compagnie pour permettre aux vétérans du D-Day de retourner aux plages de Normandie.

Negra, qui faisait autrefois partie de l’unité de chars du 128e régiment d’artillerie, était déjà retourné en Normandie l’été dernier. Cependant, il a fait son premier voyage le 18 juillet 1944, avec la 6ème division blindée de l’armée américaine, qui a débarqué à Utah Beach.

Son retour en 2023 a également été planifié par Delta, une entreprise basée à Atlanta, la capitale de l’état de Géorgie. Negra doit son retour à une française, Virginie Durr, une dirigeante de cette compagnie aérienne. Pour honorer la mémoire de son grand-père, qui lui racontait la bataille de Normandie, elle a persuadé Ed Bastian, le PDG de Delta, de ramener ces vétérans, tous presque centenaires, sur les plages du Débarquement. Durr a conclu en disant qu’il était important de se dépêcher, car bon nombre de ces vétérans tombaient malades à cause du Covid, et pour certains, c’était leur voyage final et n’assisteraient pas à la célébration du 80ème anniversaire du Jour J.

Andy a eu une expérience transformatrice lors de sa visite en Normandie. Il a été particulièrement touché par sa visite du cimetière militaire américain et l’accueil chaleureux des enfants à Hérouville. Contrairement à la situation aux États-Unis où les vétérans de la Seconde Guerre mondiale sont souvent oubliés, Andy a été ému par la connaissance qu’ont les jeunes écoliers français du Débarquement. Depuis cet événement marquant, Andy, qui reste vif et enjoué, a entrepris d’informer d’autres générations. Il a visité de nombreuses écoles en Géorgie pour raconter son expérience du Débarquement et de la guerre, de la Normandie à Berlin. Lors de leur visite en Normandie cette année, les vétérans visiteront une école à Bayeux pour partager leur histoire.

En raison de l’importance de l’événement et de l’âge avancé des invités, ces derniers ont bénéficié d’un soin particulier. Après un dîner officiel à Atlanta, ils ont voyagé en première classe, comme le souligne Mme Durr, et ont eu un suivi médical tout au long du voyage. Andy et ses camarades GI – dont il en reste environ 125 000 aux États-Unis – n’auraient pas voulu manquer cette occasion. Surtout que Andy, malgré son âge, reste en forme, pratiquant régulièrement le golf, la musculation et la natation. Son bon ami Neil McCallum, le plus jeune de la bande à 97 ans, se maintient en forme par la gymnastique et la marche. Virginie Durr a réussi sa mission de ne pas les oublier. Alors que le Jour J approche, elle souhaite profiter de chaque moment passé avec eux, qu’elle considère comme un véritable cadeau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1702
Economie

Premier projet miniréacteur nucléaire France

25 juin 2024
Miniréacteurs nucléaires pourraient être mis en place en France. Toutefois, leur objectif principal ne serait pas de produire de l'électricité pour le réseau, un rôle actuellement assuré par une cinquantaine…