×
google news

« Recherche d’une Trans Palestinienne à Tel-Aviv »

Dans ce nouvel avis du « Monde », un documentaire à voir absolument est mis en avant. Il donne voix aux femmes transgenres évoluant dans l’obscurité de Tel-Aviv, ressemblant à des demi-déesses dotées de silhouettes parfaitement sculptées. Une d’entre elles, Nathalie, pourrait être originaire de Gaza. C’est un point d’intrigue qui ajoute de la profondeur à « La Belle de Gaza », un film lumineux réalisé par Yolande Zauberman avant les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre 2023. Le documentaire a été présenté en projection spéciale lors du Festival de Cannes le 22 mai.

Le documentaire, comme un funambule, il boucle une trilogie nocturne qui commence avec « Would You Have Sex with an Arab » (2011) et « M » (2018), un film récompensé à plusieurs reprises et racontant l’histoire d’un homme ayant été victime d’abus sexuels pendant son enfance au sein de la communauté ultraorthodoxe de Bnei Brak, une banlieue de Tel-Aviv. Ce dernier a remporté le César du meilleur documentaire en 2020.

La réalisatrice a passé des années à la recherche de cette femme de nuit, aperçue lors du tournage de M. Durant ce tournage, elle a involontairement filmé deux filles sur le point de s’enfuir de la rue Hatnufa, un endroit notoire pour la prostitution où les automobilistes conduisent les fenêtres baissées. Le partenaire de Zauberman, Selim Nassib, en charge du son et parlant arabe, a eu une conversation avec celles-ci avant de lui dévoiler que l’une d’entre elles était originaire de Gaza. C’est ainsi que « La Belle de Gaza » est née, comme un mythe précédant le film lui-même. Tout au long du documentaire, la réalisatrice pose constamment la même question, avec une photo à l’appui, à chaque rencontre : « Je suis à la recherche de cette femme, on dit qu’elle vient de Gaza, la connaissez-vous?”

Le documentaire met également en lumière des corps héroïquement dénudés.

Dans le film « Would You Have Sex with an Arab », la réalisatrice Yolande Zauberman interroge des fêtards de Tel-Aviv pour savoir s’ils pourraient envisager une relation avec une personne palestinienne. Les réponses sont variées et ouvrent à une multitude de discussions sur le conflit israélo-palestinien. Un commentaire marquant est celui d’une Israélienne qui partage son expérience émouvante avec son ancien amoureux palestinien, et l’impression de construire la paix. Mais le célèbre acteur, réalisateur et metteur en scène Juliano Mer-Khamis rappelle que le lit n’est pas l’endroit où le conflit sera résolu. Assassiné à l’âge de 52 ans en avril 2011, ce film lui est dédié.

Dans son autre œuvre, « La Belle de Gaza », Yolande Zauberman dépeint la vie dure des travailleuses sexuelles qu’elle rencontre lorsqu’elle enquête dans les clubs nocturnes et les ruelles sombres. Tenant la caméra à distance, elle éclaire la nuit, révélant ces corps dévêtus qui font face à des dangers constants. En parallèle, elle s’entretient avec plusieurs femmes transgenres, discutant de leurs parcours, de leur vie familiale et de leur expérience du plaisir sexuel. Pour lire la suite de cet article, il faut être abonné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 743
Culture

« Max, plate-forme pour public adulte négligé »

11 juin 2024
Vera Peltekian, ayant passé plus d'une décennie chez Canal+ où elle a contribué à l'essor de séries telles que Les Revenants, Engrenages et Les Sauvages, occupe maintenant le poste de…
example 740
Culture

« Leos Carax: Quarante Minutes Essentielles »

11 juin 2024
L'OPINION DU "MONDE" - UN CHEF-D'ŒUVRE Le titre pourrait ressembler à une révolte enfantine, dont nous connaissons tous la valeur. C'est également un art déconcertant de l'inattendu, particulièrement lorsque le…
example 709
Culture

« Quatre séries à voir absolument »

11 juin 2024
Dans ces temps que l'on pourrait qualifier d'incertains, il est fortement conseillé à ceux qui sont à la traîne de rattraper La Fièvre sur Canal+. Pour ceux qui cherchent à…