×
google news

« L’âme familiale du cirque »

Dans l’histoire du cirque, on peut citer des dynasties célèbres comme les familles Pinder, Zavatta ou Bouglione. Alexis Gruss, issu d’une lignée de cirque équestre commencée en 1854, est décédé le samedi 6 avril. Cependant, sa société, soutenue par sa progéniture, perpétue une tradition d’excellence dans le dressage des chevaux. Le directeur Firmin Gruss explique que le travail en famille apporte une communication presque télépathique qui génère une énergie supplémentaire en cas de défi.

Ce modèle familial est également présent dans l’art contemporain du cirque. Ainsi, du 13 mars au 21 avril, le Festival Spring, prévu dans 70 endroits en Normandie, présente plusieurs de ces clans de cirque. Parmi eux, on retrouve le Circus Ronaldo, dirigé par le clown Danny Ronaldo, issu de la sixième génération Ronaldo. Il collabore avec le comédien burlesque Alain Reynaud, sa conjointe et leurs deux enfants.

Par ailleurs, Yveline Rapeau, responsable de Spring, rappelle que, si les familles sont à la source du cirque classique, les écoles forment aujourd’hui les artistes contemporains. Néanmoins, quelques troupes basent encore leurs performances sur les liens familiaux, et essaient d’innover sur le plan esthétique.

Danny Ronaldo, qui dirige le Circus Ronaldo, est originaire de Malines en Belgique. Il aime partager l’histoire de l’ancêtre qui a établi l’héritage familial dans le monde du cirque. À seulement 15 ans, ce dernier a quitté Gand en 1842 pour se joindre au cirque Wulff. Fasciné par l’ambiance du chapiteau, la liberté et les chevaux, il a commencé en tant que palefrenier avant de devenir acrobate à cheval. On a découvert de lui des gravures au cirque impérial de Saint-Pétersbourg. Il s’est épris d’une actrice de théâtre itinérante avec laquelle il a monté sa propre compagnie. Depuis lors, l’histoire de la famille Ronaldo a continué à s’enrichir de nombreux chapitres tous plus surprenants les uns que les autres.

Lorsque le Circus Ronaldo est sur la route, leur spectacle Da capo témoigne de cette saga familiale, qui mêle cirque, théâtre itinérant et divertissement. Cette longue lignée donne du poids à l’œuvre de Danny qui se sent soutenu par une cohorte d’artistes. Il est fier de perpétuer leur tradition. En parallèle de ‘La Cucina dell’arte’, qu’il joue avec son frère David et qui connaît un grand succès, Danny Ronaldo fait également une performance, ‘Sono io ?’, avec son fils de 25 ans, Pepijn. Ce spectacle est à l’affiche du 30 mai au 16 juin au Théâtre du Rond-Point à Paris.

Danny souligne que malgré l’appui qu’offre cette tradition, il est important pour ses quatre enfants, qui ont tous montré de l’intérêt pour le cirque, de développer leur propre identité. Bien que Pepijn soit très différent de lui, tous deux partagent un désir commun de faire rire et de comprendre leurs émotions. Cependant, il n’existe pas de guide simple pour cela, comme le conclut Danny Ronaldo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi