×
google news

Victoire Erythréenne: L’Afrique marque l’Histoire

L’érythréen Biniam Girmay, un coureur cycliste exceptionnellement rapide doté d’une finesse d’endurance et d’intelligence, a marqué sa victoire lors de la troisième étape du Tour de France, le lundi 1er juillet. Ce parcours de 230 kilomètres s’est déroulé entre Plaisance et Turin, en Italie. Girmay, membre de l’équipe belge Intermarché-Wanty, est reconnu comme un finisseur impitoyable. Le cycliste de 24 ans, qui avait déjà remporté une étape du Tour d’Italie en 2022, a déclaré avec humour qu’il fallait « fermer les yeux et se lancer dans la bataille » pour remporter un sprint. Il s’était précédemment blessé à l’œil en ouvrant une bouteille de champagne après sa victoire.

Cette journée marque un moment historique pour le Tour de France qui honore son premier gagnant d’étape africain noir en 111 éditions. Le même jour, Richard Carapaz d’Équateur est devenu le premier à porter le maillot jaune. Auparavant, deux cyclistes africains blancs, Robert Hunter en 2007 et Daryl Impey en 2019, avaient remporté des étapes.

Girmay est ainsi le premier à briser ce « plafond de verre », affirmant que c’est un message fort pour l’ensemble du continent africain. À son retour dans la capitale, Asmara, située sur des plateaux atteignant 2300 mètres d’altitude, où le cyclisme est un sport phare, une grande célébration l’attend. Comme Neil Armstrong défilant à New York après son retour de la Lune en 1969, Girmay a déjà défilé dans une limousine sous une pluie de confettis après sa victoire au Tour d’Italie.

L’intégration des coureurs africains dans le cyclisme reste une question préoccupante malgré les événements récents. Malgré des talents évidents au sein des coureurs d’Afrique comme l’Erythrée et l’Ethiopie, leur émergence et leur progression ont été ralenties par des difficultés et des malentendus, selon un coach anonyme qui a travaillé au Centre mondial du cyclisme (CMC), l’académie de l’Union Cycliste Internationale (UCI) destinée aux jeunes talents revendiqués.

Daniel Teklehaimanot, reconnu comme le pionnier de cette aventure, qui a également été le premier Africain noir à participer au Tour de France en 2015 et le premier à endosser le maillot à pois du meilleur grimpeur, a tenté de souligner la question. Il a énoncé qu’il y avait de nombreux autres coureurs comme lui. Pour illustrer, il a volontairement perdu lors d’un championnat d’Afrique à Casablanca (Maroc) en 2016 pour placer en lumière son partenaire d’entraînement Tesfom Okubamariam. Ce dernier aurait dû avoir son expérience européenne en 2013, mais s’est vu refuser un visa par le gouvernement suisse.

D’autres détails sur ce sujet sont disponibles pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1000
Sport

« Flamme Olympique à Paris: Rêve Réalisé »

15 juillet 2024
Soudainement, le vase olympique s'est illuminé dans les halls de la Mairie de Paris. A 23h26, Anne Hidalgo a levé le voile sur l’identité du dernier porteur de la flamme…
example 999
Sport

« Tour de France 2024: Abandon d’Ayuso »

15 juillet 2024
Nous vous accueillons en direct pour le déroulement de la treizième étape du Tour de France 2024, qui marque la 111ème édition de cette célèbre compétition et fait exception en…
example 991
Sport

Espagne bat Angleterre, Euro 2024 Finale

15 juillet 2024
Il y a environ un mois, après la victoire inaugurale de son équipe contre la Croatie (3-0) à l'Euro 2024 à Berlin, Luis de la Fuente avait fait une promesse.…
example 990
Sport

« Résumé Finale Euro 2024: Espagne Triomphe »

15 juillet 2024
L'Espagne a gagné son quatrième titre de champion d'Europe après avoir vaincu l'Angleterre (2-1) le dimanche 14 juillet à Berlin, devenant ainsi le premier pays à atteindre cet exploit dans…