×
google news

Euro 2024 : Portugal rejoint France en quarts

Le projet était précis. « Nous comprenons ce qui doit être fait », affirmait le footballeur portugais Bruno Fernandes, à l’aube des huitièmes de finale de l’Euro 2024 contre la Slovénie. Ils étaient censés « être patients ». Cependant, le lundi 1er juillet, la Seleçao a trouvé le délai vraiment prolongé. Beaucoup trop. L’image de Cristiano Ronaldo pleurant sur l’écran géant du Deutsche Bank Park à Francfort (Allemagne), alors que le match n’était pas fini, en disait long. La première moitié des prolongations touchait à sa fin, le leader de la Seleçao a vu son penalty arrêté par le gardien Jan Oblak (105e). Encore une opportunité manquée.

Depuis le coup d’envoi par l’arbitre Daniele Orsato, le Portugal domine largement. Cependant, ils n’ont pas trouvé d’ouverture. Et ils ont dû attendre le moment le plus incertain de tout match, les tirs au but, pour que l’ordre soit respecté.

En quelques instants, tout a changé. Grâce à un seul joueur : Diogo Costa. Le gardien portugais a repoussé les tirs de Josip Ilicic, Jure Balkovec et Benjamin Verbic. Trois arrêts, une première dans le tournoi. Pendant ce temps, « CR7 » et Bruno Fernandes marquaient des buts. Bernardo Silva a marqué le point décisif. Score final : 0-0 après prolongation, 3-0 en tirs au but. Les joueurs de la Seleçao peuvent courir vers leurs fans pour célébrer, alors que leurs adversaires sont abattus.

Diogo Costa, désigné joueur du match, a du mal à digérer l’événement : « C’est sans doute la meilleure performance de ma carrière. J’ai gardé une concentration sans relâche sur ma tâche. J’ai écouté mes instincts. » Son entraîneur, Roberto Martinez, l’a félicité lors de la conférence de presse, soulignant son incroyable maturité et expérience qui profitent à l’équipe. Enthousiaste, Martinez exprime : « Je suis extrêmement satisfait. J’apprécie énormément notre performance. On disait que les petits détails influenceraient les futurs matches. C’était un véritable challenge pour nous ce soir, mais nous avons prouvé notre résilience. Nous n’avons jamais abandonné. »

Se prévalant d’un statut de favori à renforcer

De toute évidence, l’ambiance n’était pas celle de la célébration du côté de Matjaz Kek, son adversaire. Néanmoins, l’entraîneur prend la situation avec fair-play. Après tout, on dit souvent qu’ « il faut savoir gagner lors des penalties ». En tant qu’ancien joueur international, il est conscient de toutes les réalisations de son équipe. Avant ce lundi, l’équipe n’avait jamais participé à un match éliminatoire dans un grand tournoi. La défaite est donc une pilule amère à avaler. « Nous avons surpassé les prévisions. J’espère que cet Euro sera le point de départ pour notre futur », déclare-t-il.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné. Il reste 52.29% de l’article à consulter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1547
Sport

« JO 2024: Suivez les préparatifs finaux »

23 juillet 2024
Nous vous souhaitons la bienvenue à notre couverture en direct des Jeux olympiques de Paris 2024. Les jeux auront lieu du Vendredi 26 juillet au Dimanche 11 août et certaines…
example 1532
Sport

« JO 2024: Snoop Dogg porte flamme vendredi »

23 juillet 2024
L'artiste hip-hop américain Snoop Dogg est annoncé parmi les torchbearers des Jeux Olympiques, le vendredi 26 juillet, à Saint-Denis, lors de la dernière journée de relais avant la cérémonie d'ouverture…
example 1526
Sport

JO 2024: Pogacar forfait en cyclisme

22 juillet 2024
Tadej Pogacar, le champion cycliste, ne réalisera pas le triplé Giro-Tour de France-Jeux Olympiques selon une déclaration du comité olympique slovène. Pogacar a été contraint de se retirer des Olympiades…