×
google news

« Pologne prépare l’après Euro 2024 »

L’équipe polonaise, les Blanc et Rouge, ne s’attendait pas à être les malheureux de l’Euro 2024. Au bout des deux premières journées de la phase de groupes, la Pologne était la seule équipe à confirmer son absence en huitièmes de finale parmi les 24 participantes en Allemagne. L’équipe a été évincée suite à deux échecs contre les Pays-Bas (1-2) et l’Autriche (1-3).

De ce fait, les congés pour l’équipe polonaise et ses dirigeants commenceront après leur dernier match, prévu le mardi 25 juin à 18h, au Signal Iduna Park à Dortmund, face à la France qui vise la première position du groupe D. Les Bialo-Czerwoni, ayant échoué à causer une surprise lors de cet Euro, n’ont plus d’objectifs à atteindre pour ce match. Du moins, en théorie.

Peu de temps après l’élimination confirmée, vendredi suite à la défaite contre l’Autriche, le sélectionneur polonais a assuré que son équipe ne mettra pas en péril le résultat du groupe et qu’ils donneront tout contre les Bleus. « Nous envisageons ce match comme une préparation pour les prochaines échéances, notamment en Ligue des nations et en qualifications pour la Coupe du monde. Nous voulons prendre ce match très au sérieux», a déclaré Michal Probierz.

En raison de la période de transition que vit la Pologne, toute expérience acquise sera bénéfique. La vedette de l’équipe, Robert Lewandowski, 35 ans, a révélé lundi sa volonté de continuer en équipe nationale: « Je suis toujours motivé, je vais continuer. » Cependant, rien ne garantit que l’attaquant du FC Barcelone participera à une autre compétition internationale, car la Pologne devra batailler pour se qualifier à la prochaine Coupe du monde.

Y a-t-il une possibilité que Marcin Bulka prenne la place du gardien de but?

Il n’est pas encore sûr que le meilleur buteur de l’histoire des Bialo-Czerwoni, avec 82 buts en 151 matchs, sera présent au début du match contre la France, mais il a confirmé qu’il s’est totalement rétabli de sa déchirure du biceps fémoral de la cuisse droite contractée lors du dernier match d’entraînement. Son absence a clairement eu un effet sur le match d’ouverture contre les Pays-Bas, et il n’a pas pu soutenir son équipe lorsqu’il est entré en jeu contre l’Autriche.

« Nous pouvons toujours affirmer que nous retirons quelque chose d’utile d’un tournoi comme celui-ci, comme l’expérience, car nous avons beaucoup de jeunes joueurs. Cependant, pour l’instant, je ne veux pas chercher à trouver des aspects positifs car nous venons de perdre un match crucial », a exprimé le capitaine polonais après le match. Contre les Bleus – qui les avaient précédemment éliminés lors des huitièmes de finale de la Coupe du Monde au Qatar – il représentera la plus grande menace du côté polonais.

La suite de cet article est disponible uniquement pour les lecteurs abonnés, et il reste à lire 53.06% de l’article total.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1463
Sport

« Tour de France 2024: Suprématie Pogacar »

22 juillet 2024
Le Col de la Bonette, culminant à 2802 mètres, est marqué par une simple stèle, des plantes minuscules révélant le goût métallique de la terre sollicitée, et le caractère intemporel…
example 1458
Sport

« Pogacar, vainqueur du Tour 2024 »

21 juillet 2024
Tadej Pogacar, intouchable ces trois dernières semaines, a scellé son hégémonie avec une sixième triomphe à la 111e édition du Tour de France. En devançant ses adversaires, Jonas Vingegaard (Visma-Lease…