×
google news

« Résumé: Match Nul Ecosse-Suisse Suspense »

En dépit des attentes minimes placées en eux, l’équipe écossaise a réussi à soutenir un match contre la Nati, se terminant sur un score de 1-1, le mercredi 19 juin à Cologne. Ce match maintient le suspense dans le groupe A, dominé par l’Allemagne, et donne de l’espoir à l’Écosse pour la poursuite du tournoi.

Dès le début du match, les joueurs dirigés par le sélectionneur Steve Clarke ont pris un avantage rapide (13ème minute), mais ont été vite rattrapés par la Nati (26ème minute). Courageux et combatifs, ils ont lutté pendant plus d’une heure contre une équipe bien organisée, avec laquelle ils ont réussi à obtenir un match nul, crucial pour leur survie dans la compétition.

L’unique tache sombre de ce match pour l’équipe écossaise a été l’évacuation de Kieran Tierney sur une civière (61ème minute), suite à un choc avec Dan Ndoye.

Il faut souligner la performance du numéro 4 écossais, Scott McTominay. Son maillot bleu nuit floqué du chiffre 4 pourrait bien représenter le nombre de jambes qu’il possède, lui qui courait d’une surface à l’autre. Il a exploré chaque coin du stade de Cologne, jusqu’à faire trembler les filets d’un tir contré. Seule une victoire manque pour sublimer sa performance.

Le résumé du match est le suivant :
1-0, 13e minute : L’équipe écossaise amorce une attaque de leur propre moitié de terrain. Callum McGregor se dirige vers le but suisse et passe en retrait à Scott McTominay dont le tir est dévié par Fabian Schär, trompant ainsi son propre gardien.

Dans la 26e minute du match entre l’Écosse et la Suisse, Anthony Ralston a raté une passe vers l’arrière, et Xherdan Shaqiri s’est emparé du ballon pour frapper avec son pied gauche et loger le ballon dans le coin du but d’Angus Gunn.
Par ailleurs, le joueur Fabian Schär a marqué un but contre son propre camp, ce qui porte à 5 le nombre total de buts auto-inscrits depuis le début de l’Euro 2024 – un chiffre qui risque de surpasser le record établi lors de l’édition 2016 de 11 buts.
Le tournant du match a été les occasions manquées par l’attaquant de Bologne, Dan Ndoye. Malgré trois occasions de marquer pour la Suisse (aux 32e, 33e et 58e minutes), il a soit trouvé le poteau, soit la parade du gardien britannique, Angus Gunn.
Quant à l’équipe écossaise, elle a montré un visage très différent de celui qu’elle avait lors de ses précédentes apparitions dans le tournoi. Face à la Suisse, elle a mené une véritable bataille, montrant une performance collective solide, mais n’a pas réussi à déjouer le jeu instinctif et imprévisible des Suisses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 819
Sport

Parcours treizième étape Tour France 2024

12 juillet 2024
La troisième destination la plus fréquentée du Tour de France, après Paris et Bordeaux, est Pau, une ville nichée aux pieds des Pyrénées. Il revêt une importance unique dans l'histoire…
example 806
Sport

Manaudou, Robert-Michon porte-drapeaux aux JO

12 juillet 2024
Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a annoncé le 11 juillet que Florent Manaudou et Mélina Robert-Michon seront les porte-drapeaux de l'équipe française lors de la cérémonie d'ouverture…