×

Taxe à 75 % : les clubs de football épargnés

Partager sur Facebook

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a expliqué au quotidien Le Parisien que la taxe à 75 % sur les hauts revenus ne concernerait pas les clubs de football français.

Terrain de football

Noël Le Graët a en effet expliqué ce matin au journal Le Parisien que cette taxe de 75 % sur les gros revenus ne concernerait pas les clubs de football français car elle viserait les grandes entreprises et non pas les PME, statut social dont bénéficient ces clubs.

« Cela ne concerne pas les PME« , a expliqué le président de la FFF. « Le Premier ministre à qui j’ai posé la question a été clair: seules les grandes entreprises seront taxées. Or les clubs professionnels sont considérés comme des PME« , a-t-il indiqué.

Le premier projet de loi, retoqué par le Conseil constitutionnel, prévoyait de taxer à 75 % les salaires dépassant le million d’euros par an pour les personnes résidant en France. François Hollande a renouvelé cette idée jeudi dernier, lors de son intervention télévisuelle, en proposant désormais de reporter cette taxe sur les grandes entreprises du pays employant ces hauts salaires.

Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), avait aussitôt hurlé au scandale dès vendredi, en expliquant que cette taxe allait « étrangler les clubs« . « Après avoir essayé de s’en prendre aux joueurs, on s’en prend à présent aux PME que sont les clubs professionnels« , avait-il dit, ajoutant que « la France va perdre ses meilleurs joueurs, nos clubs verront leur compétitivité en Europe plonger et l’Etat y perdra ses meilleurs contribuables ».

Mr Thiriez peut à présent être serein quant à l’avenir des clubs de football français.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.