×
google news

« Législatives 2024: RN, étiquette courante à Beaune »

Le petit marché qui se tient chaque vendredi à Nuits-Saint-Georges ne peut pas se vanter d’être très large – avec une humble salle couverte et quelques étals extérieurs -, toutefois, c’est la seule occasion de la semaine où il est possible de croiser facilement du monde dans la région. Malgré l’absence de grand rassemblement, les trois principales figures politiques en compétition dans la 5e circonscription de Côte-d’Or, une région notoirement incertaine, ont tous choisi de s’y présenter pour dialoguer avec les électeurs venus y faire leur marché, entre deux ondées. Ils sont là chacun avec une poignée de partisans, distribuant leur matériel de campagne à quelques pas les uns des autres, dans un climat de respect courtois. Il n’y a pas d’accolades, mais une tolérance mutuelle, et les candidats s’échangent des serrages de mains chaleureux.

Le 30 juin, le nombre de candidats sera de six, mais seuls ces trois ont réellement l’espoir d’être en tête. Tout d’abord, il y a l’actuel député (Renaissance) Didier Paris, un associé de l’ex-président de région et actuel sénateur François Patriat, qui a montré un soutien indéfectible pour Emmanuel Macron. En compétition avec lui, Jérôme Flache, ancien maire PS de la ville voisine de Nolay, qui représente le Nouveau Front Populaire sous l’étiquette du Parti communiste français comme un outsider, et le délégué de la Côte-d’Or pour le Rassemblement National (RN), René Lioret, qui a perdu au deuxième tour en 2022 avec plus de 45% des voix, mais qui pourrait se retrouver avec un avantage le soir du 30 juin, si les résultats des élections européennes se confirment.

De manière surprenante, le 9 juin, la Côte-d’Or a vu plus d’un tiers de ses votes aller à la liste RN dirigée par Jordan Bardella, qui a recueilli encore plus de voix en dehors de l’agglomération de Dijon. Même à Nuits-Saint-Georges, en plein cœur de la région viticole prospère, Bardella a obtenu plus du tiers des votes. Pourquoi une telle fureur politique serait-elle présente dans une des régions les plus riches de France, surtout à Nuits-Saint-Georges où le luxe ostentatoire est rare, mais le confort et la tranquillité sont palpables ? Le chômage y est pratiquement absent, les services publics sont fonctionnels, et Dijon n’est qu’à quinze minutes en train.

Jérôme Flache explique que la situation est différente dans le reste de la circonscription. La cinquième circonscription, qui comprend 220 communes, s’étend jusqu’à l’ouest vers le Morvan rural où les problèmes d’isolement, les coûts de transport élevés, et les services publics disparus sont courants. À l’est, le Val de Saône s’est désindustrialisé. Bien que Beaune et la côte de Nuits rencontrent moins de problèmes au centre, le coût de la vie élevé rend difficile pour les jeunes de résider là où ils travaillent. De plus, de nombreux hôtels de luxe sont construits en centre-ville. Pour le candidat de gauche, les électeurs du RN se sentent surtout dédaignés, exprimant leur frustration en se rendant aux urnes. Les élites locales ont leur part de responsabilité dans ce sentiment de colère, jugées trop préoccupées par leur richesse.

L’article continue en détails pour ceux qui y sont abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1285
Politique

« Assemblée Nationale: Retour à la Case Départ »

19 juillet 2024
Emmanuel Macron reste à la présidence et Gabriel Attal à Matignon, tandis que Yaël Braun-Pivet demeure à la présidence de l'Assemblée nationale, malgré la dissolution de l'Assemblée il y a…
example 1277
Politique

Manifestation à Paris pour gouvernement gauche

19 juillet 2024
Le live a été animé par des personnalités telles que Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Pour plus d'informations sur la campagne des législatives, veuillez…
example 1272
Politique

« Qui deviendra président de l’Assemblée? »

19 juillet 2024
Le live a été animé par plusieurs personnes, notamment Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Vous pouvez lire tous nos reportages sur la campagne électorale…
example 1268
Politique

« Défaite du Nouveau Front, obstacle vers Matignon »

19 juillet 2024
/"Le Nouveau Front populaire (NFP) a réussi à s'unifier derrière un seul candidat pour la présidence de l'Assemblée nationale, mais cela n'a pas été suffisant. André Chassaigne, représentant communiste du…