×
google news

Législatives 2024: Difficultés d’Hidalgo avec la gauche

Est-il envisageable d’établir un « front populaire » à Paris ? Pour le moment, la réponse est négative, du moins pas dans tous les secteurs. Particulièrement dans la 7e circonscription – qui couvre une portion de Paris Centre et des 11e et 12e arrondissements -, la situation est compliquée et reflet des conflits existant au sein de la gauche. Le député sortant de la Renaissance et candidat à sa propre réélection dans cette circonscription, Clément Beaune, a résumé de manière succincte la situation dans un tweet qu’il a posté mercredi 12 juin : « La gestion de Paris par Anne Hidalgo est si exemplaire que deux membres de son équipe se battent pour mon siège aux élections législatives. » En 2022, l’ancien Ministre des Transports a été élu de justesse, avec 50,73% des voix, contre une candidate de La France Insoumise.

Au même moment, alors que les dirigeants des partis de gauche négocient un « front populaire » pour les prochaines élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, Emmanuel Grégoire et Lamia El Aaraje, tous deux membres du Parti Socialiste (PS), ont successivement annoncé leur candidature dans la même circonscription, qui devrait cette fois-ci revenir au PS.

Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo et candidat à sa succession en 2026, souhaite se présenter sous la bannière du « front populaire », face à « la menace d’un gouvernement d’extrême droite, il est impératif de réagir », estime-t-il dans un communiqué. Il bénéficie du soutien tacite d’Olivier Faure, premier secrétaire du PS.

Les relations sont extrêmement tendues.

Lamia El Aaraje, adjointe à la Mairie de Paris pour l’accessibilité universelle et les personnes en situation de handicap, est particulièrement proche d’Anne Hidalgo. Elle a bénéficié d’un soutien tacite d’Hidalgo pour sa candidature à la mairie de Paris. Tout comme Hidalgo, elle ne soutient pas une alliance avec la France Insoumise (LFI) et a clairement exprimé sa position aux membres du bureau fédéral du Parti Socialiste (PS). Elle a affirmé vouloir assumer ses responsabilités dans cette campagne crucial en s’opposant à Clément Beaune et à ceux ayant créé le chaos dans le pays.

Elue dans le 20e arrondissement, El Aaraje a déjà été députée de la 15e circonscription de Paris, où elle a été défaite en tant que dissidente socialiste de la Nupes par Danielle Simonnet de la France Insoumise, lors des élections législatives de 2022. Cette compétition marque une réapparition de l’opposition entre Anne Hidalgo et Olivier Faure, ayant ses racines dans la dernière élection présidentielle où Hidalgo a obtenu 1.75% des voix. Faure prône le « front populaire », tandis que Hidalgo déteste toujours le populisme « insoumis ».

L’article complet est disponible pour les abonnés, avec encore 46.87% à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 850
Politique

« Front Populaire négocie premier ministre gauche »

13 juillet 2024
Dans le programme d'aujourd'hui, la France Insoumise (LFI) a présenté quatre individus à la discussion lors des débats de Nouveau Front populaire (NFP) hier. Certains à gauche ont interprété cela…
example 843
Politique

Richard Ferrand nommé chez Elsan

12 juillet 2024
Richard Ferrand, ancien président de l'Assemblée nationale (2018-2022) et allié d'Emmanuel Macron, a été nommé président du conseil de surveillance d'Elsan, selon ce qu'a révélé l'Agence France-Presse ce vendredi 12…