×
google news

Enquête contre Valeurs Actuelles après l’article raciste sur Danièle Obono

Partager sur Facebook

La revue Valeurs Actuelles à nouveau au milieu des polémiques après le portrait de la députée Danièle Obono comme esclave enchaînée.

Valeurs Actuelles Danièle Obono
L'enquête après que Valeurs Actuelles a représenté Danièle Obono comme une esclave.

L’article du hebdomadaire ultraconservatrice Valeurs Actuelles représentant la députée Danièle Obono en esclave, a suscité une vague de condamnations unanimes dans la classe politique, jusqu’au Président de la République.

Valeurs Actuelles et portrait de Danièle Obono comme esclave enchaînée

Le lundi 31 août, le procureur de Paris, Rémy Heitz, a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour injures à caractère raciste après la publication d’une « politique fiction » de Valeurs Actuelles. Il a déclaré dans un communiqué que l’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Dans le récit de sept pages, on raconte les événements de certaines personnalités politiques qui voyagent dans les couloirs du temps. La question est née parce que la députée Danièle Obono fait l’expérience dans ce récit de la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage au XVIIIe siècle. Les dessins qui accompagnent l’article représentent elle avec un collier de fer au cou.

Une insulte à ses ancêtres, sa famille et à la République

Danièle Obono considère que c’est une insulte à ses ancêtres, à sa famille et à la République française. Selon elle, l’article est un acharnement médiatique contre elle et représente une tache qui ne disparaîtra pas. « Ça fait trois ans qu’on alerte sur le fait qu’il y a un processus de racialisation, de racisme dans ce pays », a-t-elle ajouté.

Le Président de la République a appelé la députée pour lui faire part de sa condamnation de toute forme de racisme. « Cette publication révoltante appelle une condamnation sans ambiguïté!, a tweeté Jean Castex.

Les excuses faites par Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles a défendu toutes les accusations de racisme, affirmant que l’article était une « récit-fiction« . L’hebdomadaire a publié un communiqué dans lequel il présente ses excuses à la députée. La revue conteste fermement les accusations de racisme reçues.

Nous avons aussi suffisamment de clairvoyance pour comprendre que Danièle Obono ait pu se sentir personnellement blessée par cette fiction. Nous les regrettons et lui présentons nos excuses » a-t-il déclaré.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Pierre Person démission
Politique

Pierre Person : la démission du numéro 2 de LREM

21 septembre 2020
Le député de Paris Pierre Person, numéro deux de La République en marche, a annoncé sa démission de la direction de LREM. Il a expliqué qu’il estimait que le parti…
loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.