×
google news

Vers une scission de l’UMP ?

Après la victoire de Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP et la déclaration de François Fillon sur la « fracture politique et morale » du parti, l’UMP semble plus divisée que jamais.

Jean-François Copé, président de l'UMP

Après une élection mouvementée entachée de graves soupçons de fraudes et d’irrégularités, c’est finalement Jean-François Copé, le candidat de la « droite décomplexée », qui a été déclaré vainqueur face à son adversaire François Fillon avec seulement 98 voix d’avance.

L’ancien premier Ministre a aussitôt fait une déclaration en déclarant que « la vérité m’oblige à dire que j’aurais préféré m’en satisfaire. Tel n’est pas le cas. Les méthodes qui s’y sont déployées ne rencontrent de ma part aucune approbation« .

Une élection qui laissera des traces

Il a ensuite ajouté que « la fracture qui traverse notre camp est désormais manifeste. Elle est à la fois politique et morale. La réduire et la dépasser, tel est désormais l’objectif que je m’assigne« .

Laissant planer le doute quant à la suite des évènements, il a conclu en déclarant qu’il « ferait connaître sa décision dans les prochains jours sur les formes que prendra pour l’avenir [son] engagement politique« .

Ce matin sur RTL, Jean-François Copé estimait lui que « ‘l’heure est à tourner la page, le temps électoral est terminé« . « Je veux dire aux militants qui se sont inquiétés de ce qu’ils ont vu depuis deux jours, que tout ça maintenant est derrière nous« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media