×

La Grande-Bretagne a autorisé la NSA à surveiller ses citoyens

Partager sur Facebook
Bureau central de la NSA – Crédits : NSA, via Wikipedia.org

Un accord secret signé entre la NSA et la Grande-Bretagne a permis a l’agence américaine de surveiller massivement les citoyens britanniques.

Selon des documents du lanceur d’alerte Edward Snowden révélé mercredi 20 novembre par le quotidien anglais The Guardian, les autorités du Royaume-Uni ont permis, grâce à un accord secret avec la NSA, de mettre sous surveillance l’ensemble des communications électroniques et téléphoniques des citoyens britanniques par l’agence du renseignement américaine.

Les autorités britanniques ont ainsi autorisé depuis 2007 la NSA a archiver les contacts téléphoniques, les liaisons Internet et les courriers électroniques de l’ensemble de sa population, selon les documents d’Edward Snowden, résidant actuellement en Russie.

D’après un document datant de mai 2007 sur l’espionnage électronique révélé par le Guardian et la chaîne Channel 4, les services d’espionnage anglais et la NSA ont décidé de « travailler ensemble pour mettre en œuvre une nouvelle politique étendant l’utilisation des informations britanniques interceptées incidemment ».

« A présent, les analystes du SID (le service d’espionnage électronique de la NSA) peuvent exploiter toutes les données britanniques collectées incidemment concernant les identifiants des contacts, y compris les adresses IP et les adresses e-mail, les numéros de fax et de téléphone », indique le document.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: