×
google news

Syrie : la proposition russe considérée comme « positive » par Obama

Vladimir Poutine, président de Russie

Le chef de la diplomatie russe Sergeï Lavrov a estimé que la Syrie pourrait éviter les frappes occidentales en soumettant ses armes chimiques à un contrôle international.

Le président Barack Obama a considéré la proposition russe comme étant « potentiellement positive ». Il a promis de la prendre « au sérieux ».

« Les Etats-Unis sont prêts à discuter avec la Russie pour déterminer si leur proposition de placer l’arsenal chimique syrien sous contrôle est digne de foi », a déclaré lundi un conseiller du président américain Barack Obama.

Le président américain a cependant estimé que ce changement d’attitude de la part de la Russie et de Damas était le résultat des menaces d’interventions militaires dans le pays suite à la supposée utilisation d’armes chimiques par al-Assad.

D’autre part, le vote au Sénat américain a été reporté au vu de l’évolution de la situation. « Je ne pense pas que nous ayons besoin » de voter dans la précipitation, a annoncé le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, alors que le vote était programmé pour ce mercredi. « Nous devons faire en sorte que le président ait l’opportunité de parler à tous les 100 sénateurs et aux 300 millions d’Américains avant que nous ne fassions cela ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media