×
google news

Copyright : Antigua, le paradis du téléchargement ?

C’est une première mondiale. L’OMC vient d’autoriser l’île d’Antigua à utiliser et à vendre les œuvres protégées par le droit américain sans aucune contrepartie financière.

Ile de Antigua

Cela faisait 5 longues années que Antigua-et-Barbuda était en conflit avec les Etats-Unis auprès de l’OMC, suite à l’interdiction des jeux d’argent en ligne venant de pays étrangers sur le territoire américain.

Les jeux de poker et de casino en ligne étaient une importante source de revenus pour ce petit pays.

La petite île antillaise avait donc porté l’affaire devant l’OMC arguant que cette interdiction portait atteinte aux intérêts économiques du pays et qu’elle allait à l’encontre des règles internationales du commerce.

Antigua avait donc menacé les Etats-Unis de ne plus respecter les Accords TRIPS (Agreement on Trade-Related Aspects of Intellectual Property Rights), qui régulent les règles du droits d’auteurs entre les pays memebres de l’OMC.

On apprend aujourd’hui que l’OMC vient de donner raison à Antigua, qui pourra désormais vendre des oeuvres protégées par le droits d’auteur américain (musique, film, livres) sans aveir à reverser un seul centime aux ayants droit.

Cette décision unique au monde devrait toutefois être limitée à hauteur de 21 millions de dollars par mois. Antigua envisage éventuellement de mettre en place un site internet avec un système d’abonnement à 5 euros par mois par utilisateur pour un accès illimité aux contenus américains. Cela devrait représenter environ 350 000 inscriptions au total. Stay tuned !

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Roger Smith
6 février 2013 11 h 16 min

Etonnante décision de la part de l’OMC est habituellement plutôt du côté américain pour les règles du commerce international. Et d’autant plus, concernant les droits d’auteur si précieux à Hollywood.

Un peu hypocrite malgré tout, car d’un côté l’OMC dérégule à tout va et fait tout pour faire tomber les barrières protectrices du marché, et là ils limitent à 21 millions de dollars par an de revenus pour le pays… c’est comme bon leur semble !

Mario77
7 février 2013 12 h 06 min
Répond à  Roger Smith

Heu ‘ »si précieux à Hollywood », ya pas qu’aux usa que c’est comme ça hein ;)

sinon, imagines un peu le bordel que ça deviendrait si il n’y avait pas de limite de la part de l’OMC ?? Cette île deviendrait plutôt un paradis pour toutes les mafias du monde ! déjà qu’avec les jeux en ligne, c’est pas folichon, folichon…

7 février 2013 0 h 03 min

j’avais lu cette info sur un autre site, et ça m’a scotché! On pourrait ainsi avoir pour une poignée de pain accès à toutes les oeuvres inimaginables des USA. Cette faille devrait faire des vagues


Contacts:

Lire aussi

Les cartes Pokémon vendues au compte-gouttes en 2021
Culture

La marque Pokémon a augmenté ses ventes en 2021

9 février 2022
The Pokémon Company se félicite de ses ventes de cartes Pokémon sur l’année 2021. Vingt-cinq ans après sa naissance, le jeu reste le plus vendu en Europe. 2021 : Gros…
Contents.media