×
google news

« Diplomatie parallèle d’Orban embarrasse l’UE »

Entre le 2 et le 9 juillet, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, a mené un marathon diplomatique intense qui a choqué l’ensemble de ses alliés européens. D’emblée, il n’était pas surprenant qu’Orban, qui a pris la présidence tournante semestrielle de l’Union européenne le 1er juillet, se rende à Kiev. Ce mouvement était anticipé et souhaité par ses collègues européens, un geste symbolique pour démontrer la solidarité européenne avec les Ukrainiens, qui sont sous le feu russe depuis plus de deux ans.

Cependant, le fait qu’Orban, le dirigeant incontesté de Budapest, se soit rendu par la suite à Moscou, à Choucha dans le Haut-Karabakh – une zone repris par l’Azerbaïdjan à l’Arménie en 2023, un geste qui a offensé Paris – et à Pékin dans le cadre d’une soi-disant « mission de paix » concernant l’Ukraine a stupéfié toutes les capitales. Cette diplomatie secrète a été perçue comme une trahison.

Une source diplomatique européenne basée à Bruxelles précisait lundi, après un weekend où bon nombre de dirigeants ont critiqué avec véhémence la diplomatie clandestine d’Orban, que « les capitales sont de plus en plus préoccupées par le rôle qu’Orban s’attribue dans cette prétendue ‘mission de paix’, alors qu’il ne devrait clairement représenter que son propre pays ». Depuis le début du conflit, les États européens demandent une résolution juste du conflit.

« Juste huit jours après que la Hongrie ait pris la présidence rotative de l’Union européenne, un fonctionnaire de l’Union à Bruxelles se lamente. Les ambassadeurs des pays membres ont demandé à ce que lors de leur prochaine rencontre hebdomadaire, mercredi, la présidence hongroise donne des clarifications.

Cependant, cette visite de travail a été bien accueillie à Budapest, Moscou et Pékin. « En quelques jours seulement, Viktor Orban a eu des entretiens avec tous les leaders importants qui joueront un rôle déterminant dans l’avenir de l’Ukraine et de l’Europe », a souligné Andras Laszlo, un membre du Parlement européen du Fidesz, le parti du Premier ministre hongrois, sur le réseau social X. « Pour être efficace, la diplomatie se doit de dialoguer avec toutes les parties concernées ».

Cette tournée a également reçu l’approbation de Donald Trump, le candidat républicain à la présidence américaine, qui a décrit le dirigeant hongrois comme un « artisan de la paix ». « Il en a assez des conflits continus et des énormes sommes d’argent qui les soutiennent », a déclaré Trump sur X. « La paix doit être notre objectif ultime ».

48.22% de cet article reste à lire. La suite est réservée pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1297
Actualité

« Bureau MSF attaqué à Djibo, Burkina »

19 juillet 2024
Médecins Sans Frontières (MSF) a rapporté le jeudi que leur bureau à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, avait été la cible d'une attaque le mercredi 17 juillet. Cette…
example 1296
Actualité

« Témoignages recherchés: Utilisation de ChatGPT »

19 juillet 2024
D'après le texte original, il semble que votre adhésion ne vous permet pas de lire l'article en question. Pour obtenir davantage d'informations, bien vouloir entrer en contact avec notre département…
example 1295
Actualité

« Suicides en Côte d’Ivoire: Débat Tabou »

19 juillet 2024
Dans l'armée ivoirienne, deux suicides ont été signalés en avril. Un soldat en congé a d'abord tué sa femme avant de se suicider à Bingerville. Ensuite, un lieutenant-colonel médecin s'est…
example 1294
Actualité

« Guerre Ukraine: Zelensky à Londres, Russes en Corée »

19 juillet 2024
L'émission en direct a été animée par Pierre Bouvier, Minh Dréan, Jacky Goldberg, Jean-Philippe Lefief, Solène L’Hénoret et Agnès Gautheron. Consultez tous nos contenus, de nos reportages à nos analyses,…