×
google news

« Vote RN dans les familles françaises »

« Jérôme Przystupa aspire à dédier son existence à « embellir la planète ». Au milieu de juin, dans sa demeure de La Chapelle-Taillefert, située au coeur des collines boisées de la Creuse, cet agriculteur de 60 ans exprime sa passion pour la nature, entouré d’une collection de fleurs sauvages. Cet homme au physique robuste, propriétaire de la Ferme des 3 petits cochons qui abrite deux cents porcs, partage ses anecdotes sur la vie en plein air, les promenades et tous les animaux que lui et sa ferme ont accueillis au fil des vingt dernières années. Il est un écologiste fervent, tout comme Audrey, sa partenaire de 47 ans, qui est une partisane de longue date du WWF (Fonds mondial pour la nature).

En 1995, à Liévin, dans le Pas-de-Calais, Jérôme Przystupa s’était fait connaître en se présentant en tant que leader des Verts lors des élections municipales. Accompagné de ses deux fils, Louis et Lucas, âgés de 10 et 8 ans respectivement, leurs cinq chiens (Wolf, Chippie, Heidi, Edelweiss, Sawyer) et leurs cinq chats (Voyou, Poussinette, Bouchon, Bébé Roux, Princesse), l’ancien candidat et sa femme ressortent un vieux prospectus de campagne. On y voit une photo de Jérôme Przystupa, alors éducateur sportif, affichant un sourire. Sous le cliché, le futur éleveur dénonce avec vigueur « le discours de haine et de fascisme de Le Pen ». »

Jérôme Przystupa a réussi à devenir conseiller municipal à Liévin il y a presque 30 ans grâce à un programme. Aujourd’hui, il consacre de douze à quatorze heures par jour à son travail et n’a que rarement des jours de repos. Sa ferme est occupée par quatre employés à plein temps, y compris sa partenaire, qui gagne un salaire net de 1 500 euros par mois. Przystupa est en dettes – 4 000 euros mensuels à rembourser suite à un prêt qu’il a contracté pour acquérir du matériel agricole- et ne dispose pas de suffisamment de ressources pour se payer pour ses services dans ce que, il décrit parfois de , « goulag ».

Le 9 juin, pendant les élections européennes, Jérôme a exprimé son soutien pour le Rassemblement national (RN), qui avait une grande avance dans le département avec 35,40 % des votes. « Je n’aurais jamais pensé voter pour eux un jour, » admet l’agriculteur. « Cette fois, il est crucial que le RN l’emporte. »
Au premier tour des élections législatives, il a voté pour Bartolomé Lenoir, un conseiller de Eric Ciotti, candidat LR qui s’est rallié au RN, qui avait plus de votes que le Nouveau Front populaire (NFP) – 33,2 % des votes.
« Nous sommes très satisfaits, bien qu’on aurait souhaité obtenir encore plus de votes, » déclare-t-il le 1er juillet lors d’un appel téléphonique.
Il est prévu qu’il vote à nouveau pour Lenoir le 7 juillet, dans l’espoir de renverser la circonscription qui avait été remportée par La France insoumise (LFI) en 2022.

NB: Pour lire cet article en entier, vous devez être abonné. 90.61% du contenu reste à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1082
Actualité

Risques de baignade en eau non autorisée

16 juillet 2024
La question se pose de savoir si le débit et la qualité des eaux de la Seine seront suffisants pour permettre aux athlètes de nager pendant les Jeux olympiques et…