×
google news

Est-ce que nous sommes tous prisonniers dans des sphères ?

Ce paragraphe est tiré de notre bulletin d’information hebdomadaire intitulé « Darons daronnes », consacré à la parentalité et expédié chaque mercredi à 18 heures. Pour vous y abonner gratuitement, veuillez suivre ce lien.

Lors de la célébration de la Fête de la musique, nous avons assisté à un concert de la professeure de violon de ma fille dans la cour d’une mairie d’un arrondissement de Paris. A notre arrivée dans ce magnifique endroit baigné de soleil, ma moitié et moi-même avons ressenti une certaine étrangeté : nous nous sentions déphasés par rapport à l’entourage. Principalement composé de personnes plus âgées que nous, l’audience nous donnait une sensation d’isolement qui ne se limitait pas seulement à la différence d’âge. Nous étions là, portant des sandales et de vieilles baskets, nos enfants vêtus de t-shirts tachés et les cheveux emmêlés (et infestés de poux, quoique cela était indétectable), perdus au milieu d’un public soigné et élégant, dont les enfants étaient parfaitement habillés et coiffés.

L’endroit où se tenait le concert n’était pas très éloigné de notre domicile, à quelques stations de métro seulement, mais c’est un arrondissement plus huppé que le nôtre, caractérisé par une composition sociologique différente. Ce quartier est plus riche que le nôtre, moins diversifié, et comporte moins de logements sociaux. Mon partenaire a fait remarquer que nous avions fini par atterrir «dans une autre sphère». Cette idée m’a rappelé le malaise que j’ai ressenti en consultant la carte de France des résultats des élections européennes, un malaise qui s’est transformé en une détresse absolue lors du premier tour des élections législatives anticipées le dimanche 30 juin. Une carte presque entièrement marron, représentant le Rassemblement national (RN), avec quelques zones où d’autres partis étaient en tête. Dans la ville de Paris et ses environs, il y avait des zones colorées en rose (Nouveau Front populaire), jaune (Ensemble), bleu (Les Républicains), mais pas de marron.

Le sentiment qui me hante sans cesse est le suivant : « Nous nous sommes détachés ». Nous, qui résidons à Paris et dans les grandes aires métropolitaines, avons atteint une divergence si significative avec le reste de la nation que nous ne semblons plus partager les mêmes réalités. Sommes-nous encore une nation unie ? Dimanche dernier, près de 10,7 millions d’individus ont voté pour le RN et ses partenaires, Les Républicains, représentant 33,2% des votes. À Paris, seulement 9,61% ont choisi l’extrême droite, soit moins de 100 000 personnes.

L’existence de cette bulle métropolitaine n’est plus remise en question. Le co-fondateur de Place publique, Raphaël Glucksmann, le constata en 2018 sur Arte : « Culturellement, je me sens plus à l’aise à New York ou à Berlin qu’en Picardie. Et c’est justement là que réside le problème. Il est nécessaire d’arriver à s’affranchir de soi-même. Il est tout à fait possible d’apprécier cette déconnexion de toute structure collective, mais elle nous empêche de former un peuple. Or, sans peuple, il n’y a pas de démocratie. »

L’article complet est réservé aux abonnés, avec encore 55,31% restant à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1077
Actualité

Trois randonneurs décèdent en Utah

16 juillet 2024
Au cours des derniers jours, trois randonneurs ont perdu la vie dans les parcs de l'Utah, situé à l'ouest des États-Unis, en raison d'une vague de chaleur sévère. Un homme…
example 1076
Actualité

Quatre morts près d’une mosquée Omanienne

16 juillet 2024
Dans la capitale d'Oman, Mascate, un incident tragique a eu lieu près d'une mosquée. Le 16 juillet, quatre individus ont perdu la vie tandis que plusieurs ont été blessés suite…
example 1071
Actualité

« Police kenyane arrête tueur en série »

16 juillet 2024
A Nairobi, neuf corps défigurés ont été découverts dans une décharge, suite à cela, un "psychopathe tueur en série" a été mis aux arrêts par la police kényane le lundi…
example 1070
Actualité

« Biden confirme débat avec Trump Septembre »

16 juillet 2024
Le live a été animé par plusieurs individus, parmi lesquels Laurent Borredon, Cécile Bouanchaud, Pierre Bouvier, Minh Dréan, Jacky Goldberg, Glenn Cloarec, Solène L’Hénoret, mais aussi Ramzy Bensaadi pour les…