×
google news

Parlementaire démocrate demande retrait Biden présidentielle

Le mardi 2 juillet, un parlementaire démocrate a pour la première fois demandé au président Joe Biden de se retirer de la course présidentielle pour la Maison Blanche. Une des raisons évoquées était son désastreux duel avec Donald Trump lors du débat de jeudi. Lloyd Doggett du Texas a poliment demandé cela dans une annonce, exprimant son espoir que Biden prenne cette décision ardue et douloureuse. Doggett a précisé que bien que Biden ait libéré la démocratie des griffes de Trump en 2020, il ne doit pas la remettre entre ses mains en 2024.

Nancy Pelosi, une figure de proue démocrate, a assurée le mardi qu’il était normal de s’inquiéter de l’état de santé de Biden et de se demander s’il s’agit d’un incident isolé ou d’une condition persistante. L’ancienne présidente de la Chambre des représentants a loué, sur MSNBC, la « vision » de Biden pour le pays. Bien qu’elle ne soit pas médecin, elle pense qu’en se basant sur son expérience, Biden continuera à être un excellent président des États-Unis.

Mike Quigley, un démocrate de l’Illinois et membre de la Chambre des représentants, a également critiqué, sur CNN, la performance de Biden, déclarant qu’il fallait admettre que ce n’était pas simplement une mauvaise soirée.

Les inquiétudes concernant l’état de santé du président âgé de 81 ans augmentent, et les appels des démocrates pour que le président et son équipe soient transparents à ce sujet augmentent. La Maison Blanche, cependant, continue de rejeter toute question concernant l’état physique et mental de Biden, qui semble de plus en plus faible.

Bien que les personnalités influentes du parti continuent d’assurer publiquement leur appui à Joe Biden, l’inquiétude grandit parmi ses sympathisants et ses donateurs depuis le débat de jeudi dernier. Ils incitent Biden à répondre plus explicitement aux préoccupations en multipliant les points de presse et les discussions sans préparation avec les reporters ou les supporters.

Un sondage publié mardi par CNN attise davantage les fils de tension au sein du camp démocrate : 75% des électeurs interrogés pensent que le parti aurait plus de chances de gagner en novembre avec un autre candidat que Biden. Donald Trump est crédité de 49% des intentions de vote à l’échelle nationale, contre 43% pour son adversaire, une différence qui est restée constante depuis le dernier sondage similaire effectué en avril. Bien qu’il ne l’emporterait pas, la vice-présidente Kamala Harris serait en meilleure position, avec 45% contre 47% pour l’ancien président républicain.

D’autres éventuels prétendants démocrates, certains peu connus du public, affronteraient Donald Trump avec des résultats similaires à ceux de l’actuel président, malgré leur manque de notoriété, comme le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, le secrétaire aux Transports, Pete Buttigieg, ou la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer.

Lundi, un reporter a brusquement demandé à Biden si il envisageait de se retirer de la course à la fin d’un bref discours qu’il venait de prononcer à la Maison Blanche en réponse à une décision de la Cour Suprême. Biden a simplement tourné les talons et quitté la salle sans répondre aucune question.

Contribuer/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1088
Actualité

« Mégabassines: Rassemblement mardi dans le Poitou »

16 juillet 2024
Une manifestation contre la construction de mégabassines est prévue pour se dérouler à Poitou du mardi 16 juillet et toute la semaine, sous une surveillance policière stricte. Les organisateurs -…
example 1082
Actualité

Risques de baignade en eau non autorisée

16 juillet 2024
La question se pose de savoir si le débit et la qualité des eaux de la Seine seront suffisants pour permettre aux athlètes de nager pendant les Jeux olympiques et…