×
google news

Hommage à Nahel, un an après

Le samedi 29 juin, une foule, composée de plusieurs centaines d’individus, s’est rassemblée à Nanterre en mémoire de Nahel, un adolescent de 17 ans, mort dans des circonstances controversées lors d’un contrôle de police un an auparavant. L’incident avait déclenché des émeutes à travers la nation. Nahel’s mother and close friends led the gathering, brandishing a banner reading « Justice pour Nahel et pour tous les autres ». La marche a commencé à l’esplanade Charles-de-Gaulle, non loin du quartier Pablo-Picasso où résidait Nahel, pour se terminer à la place Nelson-Mandela où le jeune homme avait trouvé la mort.

Dans la foule, nombreux étaient ceux qui portaient un t-shirt blanc sur lequel on pouvait lire : « Justice pour Nahel, exécuté le 27 juin 2023 », et manifestaient en silence. « Nous sommes ici pour soutenir la mère de Nahel », a confié Fatou, 16 ans, présente avec deux copines, lors d’une interview avec l’Agence France-Presse. La cause du décès de l’adolescent demeure une source de controverses. Nahel a été tué par un policier motocycliste qui a fait feu lors d’un barrage routier après une poursuite, le 27 juin 2023.

Dans une première justification de leur acte, les forces de l’ordre ont avancé que Nahel avait tenté de renverser le motard. Toutefois, un enregistrement amateur de la scène diffusé sur les réseaux sociaux a rapidement contredit cette version. La vidéo montre deux policiers sur le côté du véhicule de Nahel, armes pointées vers lui. L’un d’eux ouvre le feu alors que la voiture redémarre, avant de s’écraser dans un poteau en béton quelques mètres plus loin. Les policiers ont néanmoins maintenu qu’ils se sentaient menacés, pris au piège entre leur moto et la voiture de Nahel.

Florian M., un motard de 38 ans au moment de l’incident, est l’individu qui a tiré le coup fatal. Après avoir été accusé de meurtre et détenu pendant cinq mois, il a été libéré et sous surveillance judiciaire en novembre 2023 suite à des requêtes répétées de son avocat. Une reconstitution des événements est survenue le 5 mai, où le policier qui a tiré, son collègue sur les lieux le jour même, et plusieurs témoins ont été appelés à confronter leurs déclarations, pour déterminer notamment si Florian M. était en péril de mort.

Le décès de Nahel a catalysé des émeutes d’une envergure sans précédent à travers la France. Des bâtiments gouvernementaux ont été ciblés, des écoles et des tribunaux incendiés, des magasins saccagés : un rapport du Sénat a évalué à un milliard d’euros le coût des dégâts. Bien que moins longues, ces émeutes ont été plus intenses que celles de 2005.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1552
Actualité

Somalie: Morts dans raids chabab radicaux

23 juillet 2024
Les autorités somaliennes et les islamistes radicaux Chabab ont revendiqué des victoires contre l'autre après des raids menés par les islamistes le lundi 22 juillet sur des bases militaires dans…
example 1551
Actualité

Suspect radicalisé arrêté pour agression taxi

23 juillet 2024
Lundi 22 juillet, à Paris, un individu de 30 ans, connu pour ses convictions islamistes radicales, a été inculpé suite à l'agression d'un chauffeur de taxi près du Mans. Les…