×
google news

Cet été, partez à la découverte de quinze forteresses médocaines

Visiter Château Margaux à Margaux-Cantenac est toujours une expérience impressionnante, en tant que l’un des cinq premiers grands crus classés du Bordelais en 1855. Son allée bordée de platanes donne une vue époustouflante sur le manoir néo-palladien avec ses colonnes ioniques. Un nouveau cellier, conçu en 2015 par l’architecte britannique Norman Foster avec des vitres des deux côtés, offre des vues sur les vignes et les arbres luxuriants.

Château Grand-Puy Ducasse à Pauillac est unique car c’est un château situé en ville, une rareté dans le Bordelais. La belle structure du XIXe siècle est située au cœur de Pauillac, sur les quais de la Gironde, avec une terrasse offrant une vue magique sur le fleuve. Après trois ans de rénovation, le château rouvre ses portes en juillet avec un programme prometteur de visites et de dégustations de ce grand vin.

À Saint-Julien-Beychevelle, Château Léoville Barton, un impeccable 2e grand cru, possède non seulement des vignes mais aussi 80 % des forêts de l’appellation. Après trois ans de travaux, le château a tout rénové pour que tout reste identique. Sa cour intérieure en pente douce évoque une hacienda.

Château Giscours à Labarde est un accueillant 3e cru classé en margaux avec un château historique, 160 hectares de vignes et également 260 hectares d’espaces naturels, comprenant des forêts et des lacs. Il abrite aussi une ferme authentique. Alexander Van Beek, le directeur, produit également du rosé et de la bière. A l’entrée, vous verrez une centaine de moutons qui broutent paisiblement. Ce paysage est tout simplement bucolique.

Le Marquis d’Alesme, situé à Margaux-Cantenac, est un 3ème grand cru classé de Margaux qui possède un chai qui est une véritable oeuvre d’art à lui seul. De mars à octobre, les visiteurs ont la possibilité de flâner à travers la propriété, d’explorer un petit village, de prendre une collation, de boire un coup ou de lire à l’abri du soleil. Marjolaine Maurice-de Coninck, la directrice, mentionne avec humour que les temps ont changé par rapport à l’époque où les convives étaient invités à cracher entre deux barriques.

Le Château Talbot, localisé à Saint-Julien-Beychevelle, est un 4ème grand cru élégant et charismatique, géré par la même famille depuis un siècle. On peut d’ailleurs organiser différentes formes de visites. Son chai impressionnant, structuré autour de piliers de bois imitant des arbres, est un exemple remarquable d´architecture du bordelais.

Le Château Fourcas Dupré, se trouve à Listrac-Médoc. Malgré d’énormes rénovations prévues pour cet été, ce cru bourgeois à Listrac-Médoc n’est pas en reste, d’autant plus que la proximité avec la route n’est pas un frein. En effet, chaque été, dix mille voitures transitent par là pour atteindre la plage de Lacanau.

Cependant, il reste encore 52.58% de cet article à lire, réservé uniquement pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 961
Actualité

« Suspect du meurtre de Célya hospitalisé »

14 juillet 2024
Un homme dans la quarantaine, suspecté d'avoir kidnappé et assassiné sa belle-fille de 6 ans, Célya, dans la nuit du 12 au 13 juillet en Seine-Maritime, a été libéré de…
example 959
Actualité

« La chenille : symbole du vivre-ensemble »

14 juillet 2024
Le dimanche 7 juillet à midi, une scène inhabituelle a eu lieu dans un wagon du métro de Paris : des passagers énergiques ont improvisé une chenille, manœuvrant entre leurs…