×
google news

« Guerre Gaza Influence Primaire Démocrate NY »

Lors d’un rassemblement hâtif organisé le samedi 22 juin par Alexandria Ocasio-Cortez, l’icône de la gauche américaine, et Bernie Sanders, le sénateur socialiste du Vermont, l’effort pour soutenir Jamaal Bowman dans les primaires démocrates en préparation pour les élections de novembre a échoué. Le mardi 25 juin, l’ancien proviseur noir, qui avait remporté son siège à la Chambre des représentants en 2020, a été battu par les électeurs démocrates. George Latimer, âgé de 70 ans et vétéran du Parti démocrate, a été préféré par 58,4 % des électeurs, contre 41,6 % pour Bowman, une fois le décompte des voix effectué jeudi.

Latimer, qui est un blanc du parti démocrate local, a bénéficié d’un soutien financier important de groupes pro-israéliens, dont l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) qui a investi plus de 14 millions de dollars (13 millions d’euros) dans ces primaires. Latimer, actuellement candidat dans cette circonscription largement démocrate, est assuré d’être élu au Congrès en novembre. Suite à sa défaite, Jamaal Bowman, 48 ans, est le premier membre du « Squad » – l’aile radicale gauche du parti démocrate – à devoir quitter le Congrès.

Le « Squad » a été initialement formé par quatre jeunes femmes progressistes, élues en 2018, qui se sont détachées de la tradition centriste représentée par Hillary Clinton et qui avait conduit à la défaite contre Donald Trump. Alexandria Ocasio-Cortez a été élue à New York, Ilhan Omar, originaire de Somalie, à Minneapolis, Rashida Tlaib, fille d’immigrants palestiniens, dans le Michigan, et Ayanna Pressley, une Afro-américaine représentante de Boston, dans le Massachusetts. Le groupe s’est élargi lors des élections de 2020, suivant l’assassinat de George Floyd, un Afro-américain tué par un policier blanc de Minneapolis, et Jamaal Bowman a été l’un des nouveaux élus à rejoindre ce groupe.

L’individu en question fait l’objet de nombreuses controverses. En septembre 2023, il a été sanctionné d’une amende pour avoir déclenché l’alarme incendie lors d’un vote au Congrès sur une impasse budgétaire. En 2021, il s’est opposé au plan d’infrastructures proposé par Joe Biden, puis à l’augmentation du plafond de la dette, dans l’espoir d’obtenir davantage de concessions sur le plan social. Suite à l’attaque terroriste du Hamas en automne 2023, qu’il a toujours dénoncée, M. Bowman a voté contre une résolution de soutien à Israël. « Il n’existe aucune preuve de bébés décapités ou de femmes violées. Pourtant, ils persistent à utiliser ce mensonge à des fins propagandistes », a-t-il déclaré lors d’une réunion, enregistrée sur TikTok. Il a ensuite présenté ses excuses et est revenu sur ses propos.
Il ne reste plus que 47,45% de cet article à découvrir, le reste étant réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 961
Actualité

« Suspect du meurtre de Célya hospitalisé »

14 juillet 2024
Un homme dans la quarantaine, suspecté d'avoir kidnappé et assassiné sa belle-fille de 6 ans, Célya, dans la nuit du 12 au 13 juillet en Seine-Maritime, a été libéré de…
example 959
Actualité

« La chenille : symbole du vivre-ensemble »

14 juillet 2024
Le dimanche 7 juillet à midi, une scène inhabituelle a eu lieu dans un wagon du métro de Paris : des passagers énergiques ont improvisé une chenille, manœuvrant entre leurs…