×
google news

« Législatives, Nouvelle-Calédonie, Ukraine: Infos Week-end »

À une semaine du scrutin des élections législatives, Gabriel Attal du camp présidentiel assure que le futur gouvernement sera plus engageant en cas de triomphe face au Nouveau Front populaire et au Rassemblement national. Le premier ministre a déclaré ce week-end qu’il y aura des différences avant et après les résultats du vote, en promettant au nom de son groupe un renouveau et une amélioration.

Par ailleurs, le dirigeant de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a exprimé samedi sa volonté de devenir premier ministre, affirmant son désir de piloter la France, en dépit des souhaits de certains membres du NFP qui préfèrent qu’il prenne du recul et pensent que ses discours exagérés font perdre des voix à la gauche.

Jordan Bardella, le président du Rassemblement national (RN), a tenté de rassurer ses électeurs malgré les divers changements de programme du parti d’extrême droite ces derniers jours et les propositions qui inquiètent une partie des électeurs. Il a affirmé qu’en cas de victoire du RN à l’Assemblée nationale le 7 juillet, il se propose d’être le premier ministre pour tous les français sans exception. Pourtant, des milliers de personnes se sont mobilisées ce week-end à travers la France pour manifester contre l’extrême droite, mettant en lumière le risque pour les droits des femmes en cas de succès du RN.

Marine Le Pen, lors d’un entretien, a discuté d’une séquence controversée montrée dans l’émission « Envoyé spécial », qui a suscité l’ouverture d’une enquête par le parquet de Montargis et a soulevé beaucoup d’émotions. Cette séquence illustrait des partisans du RN, avec une affiche et des casquettes de leur campagne, exhibées dans leur jardin, insultant leur voisine, Divine Kinkela. Kinkela, une aide-soignante noire, affirme subir fréquemment des moqueries racistes, telles que des cris de singe et des insultes comme « bonobo ». Cependant, Le Pen a déclaré que les paroles de ces individus ne relevaient pas du racisme.

Par ailleurs, en Palestine, les attaques israéliennes sur Gaza persistent. Le dimanche, d’autres bombardements ont secoué la bande de Gaza, ravagée par plus de huit mois de conflit. Selon certains témoignages, la ville de Gaza, au nord, ainsi que l’est, l’ouest et le centre de la ville de Rafah, dans la partie sud de l’enclave palestinienne, ont été ciblés samedi et dimanche. Parallèlement, en Cisjordanie occupée, des photos montrant un Palestinien attaché à l’avant d’un véhicule militaire israélien ont circulé largement. L’armée israélienne a avoué que l’arrestation avait été effectuée « en transgressant les procédures et ordres opérationnels standard », et que « l’attitude des soldats dans la vidéo (…) n’est pas en adéquation avec les valeurs » de leur armée. Un émissaire israélien a été envoyé à Washington dans ce contexte.

L’atmosphère en Israël s’intensifie avec environ 150 000 individus qui ont manifesté dans les rues de Tel-Aviv le week-end dernier pour critiquer la gestion de la guerre par le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, et pour réclamer le retour des otages restants à Gaza. Face à une tension croissante entre M. Netanyahu et la Maison Blanche, Yoav Gallant, le ministre de la défense d’Israël, s’est rendu à Washington alors que persiste un différend entre les deux nations concernant les fournitures d’armes américaines à Israël.

En Nouvelle-Calédonie, plusieurs membres indépendantistes de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) ont été envoyés en détention provisoire en France métropolitaine. Sept des onze activistes du mouvement indépendantiste kanak de la CCAT, y compris son leader Christian Tein, ont été présentés au tribunal de Nouméa le samedi matin avant d’être déportés dans la nuit dans l’hexagone pour y être incarcérés. Ces sept individus sont suspectés d’avoir fomenté des troubles en Nouvelle-Calédonie.

Cette décision de les déplacer à 17 000 kilomètres de leur domicile a entraîné une grande confusion au sein de la communauté indépendantiste. La demande de l’Union calédonienne (UC) d’annuler cette « déportation politique » met en lumière l’ampleur du problème. «Les dirigeants de la CCAT ne sont pas les instigateurs de ces violences mais sont aujourd’hui considérés comme les martyrs de la justice coloniale», a déclaré le parti, élément le plus extrême du Front de libération nationale kanak et socialiste (FLNKS). Le procureur à Nouméa a justifié cette action en citant la « sensibilité de la procédure » et la nécessité de conduire des enquêtes sans « pression ou concertation frauduleuse ».

Enfin, l’armée russe continue ses attaques dans l’est de l’Ukraine.

La Russie a continué ses assauts en Ukraine orientale le samedi et le dimanche, alors qu’un attaque importante a été lancée contre son système d’énergie vulnérable pendant le week-end. Selon les services d’urgence qui ont révélé les nouvelles le dimanche, une agression russe contre Kharkiv le samedi a entraîné deux décès et environ cinquante blessés. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le gouverneur local ont initialement rapporté trois victimes. De plus, cinq citoyens de l’Oblast de Donetsk dans l’est ont été tués dans des frappes russes le samedi.

Dimanche, trois personnes ont été tuées et une centaine ont été blessées à Sébastopol, en Crimée, à la suite d’une attaque de missiles balistiques ukrainiens. La Crimée est une péninsule ukrainienne qui a été annexée par la Russie en 2014. Le gouverneur, mis en place par Moscou, a fait état de ces chiffres. Le ministère russe de la Défense a attribué la responsabilité de cette attaque dévastatrice aux États-Unis, affirmant que des missiles ATACMS à longue portée, récemment fournis par Washington à Kiev, auraient été utilisés. Ni les Etats-Unis, ni l’Ukraine n’ont commenté l’attaque pour l’instant.

Du côté du football, lors de leur deuxième match de l’Euro 2024, l’équipe de France a dominé mais n’a pas réussi à vaincre les Pays-Bas (0-0). Les Bleus sont presque assurés de leur place en huitièmes de finale, bien que leur manque d’efficacité soit préoccupant. Le lendemain, le Portugal a confirmé sa qualification avec une deuxième victoire, cette fois contre la Turquie (3-0), et la Belgique a repris le dessus après une défaite inattendue en battant la Roumanie (2-0).

Transferts suite à une crue en Isère. Un hameau a été entièrement évacué par hélicoptère.
Rugby – La finale du Top 14 verra s’affronter Bordeaux-Bègles et Toulouse, après que Bordeaux-Bègles a remporté son match contre le Stade français.
Opinion. « En tant que diplomates, nous ne pouvons accepter qu’une victoire de l’extrême droite affaiblisse la France et l’Europe alors que nous sommes en temps de guerre ».
Drame – Une femme a été sérieusement blessée par des loups au zoo de Thoiry.
Escrime – Les épéistes et les sabreuses françaises sont couronnés champions d’Europe.
Affichez plus de contenureutilisation possible du contenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 959
Actualité

« La chenille : symbole du vivre-ensemble »

14 juillet 2024
Le dimanche 7 juillet à midi, une scène inhabituelle a eu lieu dans un wagon du métro de Paris : des passagers énergiques ont improvisé une chenille, manœuvrant entre leurs…
example 957
Actualité

« Savoir sur Thomas Crooks, attaquant Trump »

14 juillet 2024
Le samedi 13 juillet, peu après 18 heures (minuit à Paris), une tentative d'assassinat a visé l'ex-chef d'état américain, Donald Trump, lors d'un rassemblement public à Butler, en Pennsylvanie, près…