×
google news

« Iran: Annulation de condamnation du rappeur »

La sanction de la peine capitale infligée au renommé rappeur iranien Toomaj Salehi, qui a été en détention pour plus d’un an et demi suite à son soutien au soulèvement de 2022, a été annulée par la Cour suprême iranienne. Cela a été mis en évidence par son avocat, Amir Raesian, le samedi 22 juin. Salehi, âgé de 33 ans, a été condamné pour « corruption sur la Terre » en avril 2024, l’une des accusations les plus sévères en Iran.

« La peine de mort de Toomaj Salehi a été annulée. Selon la décision d’appel de la Cour suprême, l’affaire sera reprise par un tribunal semblable », a déclaré son avocat, Amir Raesian, sur le réseau social X.

Toomaj Salehi s’était montré favorable au soulèvement par le biais de ses chansons et sur les réseaux sociaux, qui avait été initié suite au décès en détention de Mahsa Amini, une jeune kurde de 22 ans, arrêtée par la police pour non-respect du code vestimentaire pour les femmes, le 16 Septembre 2022. Le rappeur est une star en Iran, où le rap est une musique très aimée. A travers sa musique, il parle des personnes défavorisées, exprime la frustration des jeunes contestataires iraniens qui rejettent tout arrangement avec la République Islamique d’Iran.

« Incitement à la sédition »

Toomaj Salehi est détesté par le gouvernement en raison de ses paroles qui abordent généralement des sujets politiques. Ceux qui, comme lui, osent s’aventurer sur ce territoire le font de manière clandestine. Bien que ses chansons soient censurées en Iran, elles demeurent disponibles à travers des logiciels anti-filtrage et sont diffusées sur SoundCloud, YouTube et Spotify.

Selon l’avocat de M. Salehi, celui-ci a été inculpé par le système judiciaire iranien pour des accusations telles que « l’incitation à la sédition », le rassemblement, la conspiration et la propagande contre le gouvernement, ainsi que l’appel à des émeutes. Il a reçu le soutien d’artistes internationaux.

Il y avait eu des centaines de victimes dont des officiers de police lors des protestations qui ont eu lieu en Iran en octobre et novembre 2022. Par ailleurs, des milliers de personnes ont été arrêtées. Neuf individus ont été exécutés en relation avec ces protestations, selon des organisations non gouvernementales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1490
Actualité

Kamala Harris: Force dans le camp démocrate

22 juillet 2024
Si tout va selon les plans de Kamala Harris, ses 107 jours les plus cruciaux de sa vie débutent maintenant. Longtemps éclipsée par Joe Biden, dont elle est la vice-présidente,…
example 1487
Actualité

« Présidentielle : Biden, le combat excessif »

22 juillet 2024
L'âge représente l'autre face de la longévité, c'est un obstacle à surmonter que Joe Biden a dû finalement affronter. Le président en exercice a déclaré le dimanche 21 juillet qu'il…
example 1485
Actualité

Choix de festivals et concerts divers

22 juillet 2024
Nous vous aimerions mettre en lumière cette semaine une collection de quatre festivités, ainsi que les séquences uniques proposées par deux clubs basés à Paris. Patrimonio, un hameau en Corse,…