×
google news

Corée du Sud pourrait armer Ukraine

Depuis la mise en place d’un « accord stratégique global » entre la Russie et la Corée du Nord le mercredi 19 juin, une crainte croissante plane que cette alliance pousse la péninsule coréenne vers une nouvelle guerre froide. Cette peur a été exprimée vendredi par l’éditorial quotidien The Korea Times, en même temps que l’ambassadeur russe à Séoul, Georgy Zinoviev, était convoqué par le ministère des affaires étrangères sud-coréen.

Après la première visite du président russe Vladimir Poutine à Pyongyang depuis près d’un quart de siècle, la Corée du Sud a exhorté la Russie à mettre fin à sa coopération militaire avec la Corée du Nord et à agir de manière responsable. Ils ont souligné que toute aide militaire rendue à Pyongyang serait contraire aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Pour sa part, M. Zinoviev a catégoriquement rejeté les menaces ou tentatives de chantage à l’encontre de la Russie.

L’accord conclu entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un, le leader nord-coréen, envisage une assistance militaire mutuelle « par tous les moyens nécessaires » et « aucun délai », dans le cas où l’un des deux pays serait troublé. Une telle décision a soulevé des inquiétudes considérables au sein des gouvernements occidentaux.

M. Poutine a explicitement établi un lien entre la mise en place de ce traité et la hausse de l’approvisionnement en armes occidentales en Ukraine, tout en montrant l’intérêt pour une éventuelle « coopération technique avec la République démocratique populaire de Corée », la Corée du Nord officiellement appelée.

En réaction aux déclarations récentes, Séoul envisage désormais de fournir des armes à l’Ukraine, a annoncé son conseiller à la sécurité nationale, Chang Ho-jin. Cependant, il n’a pas précisé si ces armes seraient létales. Jusqu’à présent, il semble que la Corée du Sud n’ait pas vendu d’armes à l’Ukraine, mais plutôt aux nations occidentales qui, en retour, lui fournissaient des armes. De plus, les informations suggèrent que la Corée du Nord a fourni jusqu’à cinq millions d’obus et des dizaines de missiles à Moscou, ce qui pourrait faire réfléchir Séoul à soutenir l’armement de l’Ukraine.

Le président russe, qui était à Hanoï jeudi, a catégoriquement dénoncé une éventuelle fourniture d’armes létales à l’Ukraine comme une « énorme erreur ». Il a averti que des « actions adaptées » seraient prises qui déplairaient à Yoon Suk Yeol, le président sud-coréen.

L’intensification de la tension ne se limite pas à des mots. Kim Yo-jong, la sœur influente de Kim Jong-un, a brandi la menace de représailles après que des militants sud-coréens ont une fois de plus lancé vers le nord des ballons transportant des tracts de propagande anti-Pyongyang.

L’article continue mais il est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1631
Actualité

Incendie Nice: Deux examens, trois fugitifs

24 juillet 2024
Suite à l'incendie qui a eu lieu à Nice entre le 17 et 18 juillet et qui a coûté la vie à sept individus, dont quatre mineurs, deux suspects ont…
example 1630
Actualité

« Test du jeu narratif ‘The Operator' »

24 juillet 2024
Parmi toutes les caractéristiques impressionnantes de The Operator, l'une des plus remarquables est sa capacité à transformer le travail de bureau ordinaire, comme répondre aux appels téléphoniques et mener des…
example 1629
Actualité

« Guerre Ukraine: Mort à Kharkiv, Frappe Russe »

24 juillet 2024
Consulter l'ensemble de nos articles, évaluations et reportages relatifs à la guerre en Ukraine. Vous retrouverez les reportages, appréciations et éclaircissements du « Monde ». La marine ukrainienne emploie des…