×
google news

« Revers Européen Surveillance Messageries contre Pédopornographie »

Les administrations européennes n’ont pas encore décidé de leur position concernant la proposition de règlement CSAM, connu comme le « contrôle de chat », destiné à combattre la propagation de matériel pédopornographique en examinant automatiquement le contenu des téléphones de tous les citoyens européens. Le jeudi 20 juin, un vote crucial du comité de représentants permanents, composé des émissaires des gouvernements de l’UE, a été reporté indéfiniment, à cause d’incertitudes sur l’obtention d’une majorité pour ce projet de loi controversé.

C’était la seconde mouture de cet initiative, après une édulcoration considérable d’un premier document similaire par le Parlement européen, en fin 2023. Les eurodéputés avaient largement desservi le projet de la première loi, qui envisageait d’obliger tous les développeurs de messageries à analyser le contenu des messages passant par leurs plateformes pour y débusquer la présence de matériel pédopornographique. Cette idée avait soulevé des protests considérables par les entreprises technologiques, les politiciens – notamment de l’aile gauche – et les experts en cryptographie, avec un consensus général que cette exigence était irréalisable sans « briser » les mécanismes essentiels pour protéger les communications des citoyens européens.

La révision actuelle du document, appelée « de compromis » et conçue sous la tutelle de la présidence belge de l’UE, garde le principe fondamental du « contrôle de chat » : une analyse automatisée et généralisée des photos et vidéos partagées par les possesseurs européens de smartphones. La principale divergence par rapport au projet original serait que ces médias seraient désormais analysés lors du téléchargement d’une application comme WhatsApp ou Messenger, plutôt qu’au moment de l’envoi.

La semaine dernière, Romain Digneaux, responsable des affaires publiques chez Proton, une société qui offre un service d’email crypté, se plaignait que la différence affichée n’était qu’un simple ‘leurre’. Meredith Whittaker, la directrice de Signal, une application sécurisée, la considérait comme étant un ‘jeu de mots’ dans une lettre publique datée du 17 Juin. Selon eux, il ne s’agit que d’un changement de nom pour la même idée. Ils soulignent que l’obligation d’analyser de manière générale les messages privés affaiblit le cryptage, pouvant créer une faiblesse qui pourrait être exploitée par les pirates informatiques et les gouvernements hostiles.

Dans sa forme future, la présidence hongroise de l’UE appuie le texte, tout comme pour la première version du ‘contrôle du chat’, le nouveau texte a également provoqué des réactions de défense de la part d’organisations de protection de la vie privée et de députés européens concernés par cette question. Par exemple, une lettre ouverte rédigée par le député allemand Patrick Breyer du Parti Pirate, principal adversaire du texte, a été signée par 48 députés européens. Ils ont critiqué le texte comme étant un ‘projet de surveillance de masse’ et un ‘modèle pour les régimes autoritaires’.

Plus de 51,57% de l’article reste à lire et est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1014
Actualité

« Projet de gouvernement réussi en 1899 »

15 juillet 2024
Le 22 juin 1899, pendant l'agitation de l'affaire Dreyfus, Pierre Waldeck-Rousseau, un républicain modéré et disciple de Léon Gambetta, a formé un gouvernement dit de "défense républicaine". Celui-ci comprenait non…
example 1012
Actualité

« Festival Couthures: Réflexions sur la Mort »

15 juillet 2024
Lors du dernier jour du Festival international du journalisme à Couthures-sur-Garonne, une série de conversations et de conférences a abordé un sujet aussi délicat qu'intriguant : la mort. Comme le…
example 1011
Actualité

« Élection présidentielle rwandaise courue d’avance »

15 juillet 2024
Évaluer les possibilités de réussite d'un candidat à partir de la foule présente à ses réunions électorales comprend généralement une importante zone d'incertitude. Mais au Rwanda, avant les élections présidentielles…