×
google news

Incendie dans dépôt militaire tchadien: morts

La capitale du Tchad, N’Djamena, a été secouée par un immense incendie et de multiples explosions puissantes qui ont duré deux heures dans un dépôt militaire d’armes et de munitions. Cet événement tragique a eu lieu pendant la nuit du 19 juin, faisant un nombre inconnu de victimes. Suite à l’incendie, le ciel s’est illuminé au-dessus du quartier de Goudji, où se trouve le plus grand dépôt d’armes lourdes et de munitions de divers calibres de l’armée, rapportent les journalistes de l’Agence France-Presse.

Lors de l’incident, des détonations de grande puissance se sont faites entendre pendant deux heures, causant des vibrations dans les bâtiments situés à plusieurs kilomètres de la scène. La nuit est devenue rougeoyante avec l’immense colonne de fumée qui s’élevait dans le ciel, visible à plusieurs kilomètres de distance.

L’accès au site était fermé par un corridor de sécurité militaire, rendant impossible l’approche du lieu du sinistre. De nombreux projectiles de tous calibres ont été lancés dans l’air et ont explosé à intervalles réguliers, indiquent les journalistes présents.

Le président Mahamat Idriss Déby Itno a exprimé ses condoléances aux familles endeuillées et a souhaité un rapide rétablissement aux blessés sur sa page Facebook, tout en ne précisant pas le nombre de victimes ou l’origine de l’incendie. Il a déclaré qu’une enquête serait menée pour déterminer les causes de l’incident et identifier les responsables.

Le quartier où se situe ce dépôt d’armes, à proximité de l’aéroport international, abrite de nombreux logements.

Un feu rampant s’est éclaté dans une boutique de munitions armées à Goudji, engendrant des détonations considérables. Le ministre des relations internationales et porte-voix du gouvernement, Abderaman Koulamallah, a exhorté le public à rester tranquille, une annonce faite seulement trente minutes après le commencement des détonations. Un officier hautement placé, qui a demandé à rester inconnu, a informé l’AFP par téléphone que « la plus grande réserve de munitions de N’Djamena est en flammes ».

Environ mille soldats français sont stationnés au Tchad. Kadidja Dakou, une résidente du voisinage d’Amsinéné, a rapporté à l’AFP que son domicile a été détruit par l’une des explosions. Celle-ci, ainsi que ses trois enfants, se sont enfuis dans la rue avec leurs voisins par crainte d’autres dégâts à leurs domiciles.

Le dépôt d’armes à Goudji se trouve à proximité des garnisons importantes et du QG de l’armée, de même que de l’aéroport international Hassan Djamous et de la base armée Adji Kosseï qui héberge des troupes des Forces françaises au Sahel (FFS).

Selon un officier des FFS, aucun soldat français n’a été blessé au moment actuel. Cependant, il n’a pas été spécifié si la base française a été touchée par le feu et les explosions. « Tout ce que nous savons, c’est que le feu a commencé dans l’entrepôt de la Direction générale de la réserve stratégique (DGRS) de l’armée tchadienne, provoquant des détonations de munitions de toutes sortes », a-t-il déclaré anonymement.

Selon deux sources proches de la direction française et une source militaire à Paris, la capitale française maintient actuellement une force d’environ mille soldats au Tchad, mais ce nombre est prévu pour être réduit à 300 très bientôt.

Le Tchad est actuellement sous la gouvernance du général Mahamat Idriss Déby Itno, 40 ans. Il a été élu président le 6 mai dernier avec une majorité de 61% des votes, malgré le boycott et la contestation de l’élection par l’opposition. Le général Mahamat a accédé au pouvoir le 20 avril 2021, suite au décès de son père, le maréchal Idriss Déby Itno, tué en se dirigeant vers le front après une règne dur de trente ans sur le Tchad.

À la suite de la mort de son père, le jeune général Mahamat Déby a été immédiatement nommé président de transition par un conseil de quinze généraux et a gouverné le pays en supprimant, parfois de manière très violente, toute opposition avant son élection en tant que chef d’État le 6 mai dernier. Son élection a été jugée comme étant « non crédible » par des organisations non gouvernementales internationales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1487
Actualité

« Présidentielle : Biden, le combat excessif »

22 juillet 2024
L'âge représente l'autre face de la longévité, c'est un obstacle à surmonter que Joe Biden a dû finalement affronter. Le président en exercice a déclaré le dimanche 21 juillet qu'il…
example 1485
Actualité

Choix de festivals et concerts divers

22 juillet 2024
Nous vous aimerions mettre en lumière cette semaine une collection de quatre festivités, ainsi que les séquences uniques proposées par deux clubs basés à Paris. Patrimonio, un hameau en Corse,…
example 1484
Actualité

Paris 2024 : La France brillera-t-elle ?

22 juillet 2024
Est-ce que la France a véritablement le potentiel pour se distinguer dans le classement des médailles aux Jeux de 2024 à Paris ? [REDIFF] L'Heure du Monde | Le Monde…
example 1483
Actualité

« Guerre Ukraine: Cinq Civils Tués Bombardements »

22 juillet 2024
Consultez tous nos articles, évaluations et couvertures de la guerre en Ukraine. Observez, des éclaircissements et analyses fournies par "Le Monde". Du contexte complexe d'un groupe russe Utilisant des subterfuges…