×
google news

« Arrokoth: Monde de Sucre Solaire »

Arrokoth, appelé d’après le mot « ciel » en powhatan, une langue amérindienne aujourd’hui disparue, orbite le Soleil à environ 6,5 milliards de kilomètres et prend près de trois cents ans pour faire un tour complet. Sa notoriété a augmenté en janvier 2019 lorsque la sonde New Horizons de la NASA est passée pour une visite rapide. Les images capturées par la sonde, qui avait déjà étudié Pluton, révèlent ce petit corps glacé sous la forme d’un amas de deux sphères irrégulières, l’une de vingt kilomètres de diamètre et l’autre de quinze, reliées par un « cou », ce qui donne l’impression d’un bonhomme de neige.

Mais un détail a retenu l’attention des astronomes : sa coloration. Arrokoth présente une teinte rougeâtre, à mi-chemin entre un fauve et un vermillon. La question se pose : pourquoi Arrokoth est-il rouge ? Une étude internationale publiée le 3 juin dans les Proceedings de l’Académie des sciences américaines, plus communément appelée PNAS, propose une réponse surprenante : Arrokoth est « un monde de sucre ». Les sucres trouvés à sa surface seraient responsables de cette coloration rougeâtre de ce petit corps céleste.

Avant d’entrer dans les spécificités de cette recherche, récapitulons quelques informations clés. Arrokoth, l’objet le plus éloigné que l’homme ait jamais exploré avec une machine, est un corps de la ceinture de Kuiper. Cette zone peu explorée s’étend au-delà de l’orbite de Neptune et abrite une variété de corps de taille modeste, y compris des planètes naines comme Pluton et une multitude de corps irréguliers, les restes de la création du Système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années. Dans cette région, le Soleil n’est qu’un minuscule point fade qui brille froidement dans le noir du ciel. Peu de sa lumière atteint Arrokoth, qui a une température d’environ -230 °C. Ces objets de la ceinture de Kuiper sont riche en divers types de glace, comme de l’azote sur Pluton, du méthane sur Makémaké (une autre planète naine), et de l’eau et d’ammoniac.

En survolant Arrokoth à une distance d’environ 3 500 kilomètres, New Horizons a détecté la présence de glace de méthanol à la surface. Cet alcool, le plus simple qui existe, est utilisé comme antigel sur Terre, mais dans les températures extrêmement basses de la ceinture de Kuiper, il se solidifie. Cependant, il n’est pas responsable de la couleur rouge d’Arrokoth, que New Horizons n’était pas en mesure d’analyser, faute d’outils appropriés.

Il reste encore à lire 48.71% de cet article. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 840
Actualité

« Six femmes mutilées découvertes à Nairobi »

12 juillet 2024
Une enquête a été lancée par la police kényane après la trouvaille de six cadavres féminins mutilés dans une décharge de Nairobi, la capitale, le vendredi 12 juillet. Bien que…
example 838
Actualité

« Bac 2024: Taux de réussite 91,4% »

12 juillet 2024
Après la session de rattrapage du baccalauréat 2024, 684 200 étudiants ont été admis, comme l'a indiqué le ministère de l'éducation nationale le vendredi 12 juillet. Le pourcentage d'élèves de…
example 835
Actualité

« Rouverture de la cathédrale de Rouen »

12 juillet 2024
Suite à l'incendie qui a éclaté sur le lieu de sa restauration, la cathédrale de Rouen a de nouveau accueilli le public le vendredi 12 juillet. « Les portes de…
example 834
Actualité

Loi controversée sur l’immigration finlandaise

12 juillet 2024
La législation finlandaise controversée autorisant le refus d'entrée aux demandeurs d'asile à la frontière est du pays a été adoptée le vendredi 12 juillet. Cette loi ne permet pas aux…