×
google news

« Pharmaciens prescrivent antibiotiques pour angines, cystites »

Suite à un décret publié au Journal officiel le mardi 18 juin, les pharmaciens pourront désormais prescrire des médicaments en cas de diagnostic positif pour l’angine bactérienne ou la cystite, sous certaines conditions. Cela a été prévu par la loi sur le financement de la Sécurité sociale 2024, adoptée par le Parlement à la fin de l’année 2023.

Pour l’angine bactérienne, l’antibiotique pourra être délivré sans ordonnance médicale pour les patients âgés de plus de 10 ans. De même, les femmes âgées de 16 à 65 ans pourront se faire délivrer des médicaments pour la cystite sans signes de fièvre. Les premières délivrances directes pourraient avoir lieu dans les quinze jours suivant la publication du décret, une fois que les pharmaciens auront suivi les formations en ligne nécessaires. Philippe Besset, le président de la Fédération des pharmaciens de France, a informé l’Agence France-Presse de ces développements. Une rémunération de 10 euros pour un test négatif, et de 15 euros pour un test positif, sera accordée aux pharmaciens.

Ceci fait partie des mesures actuelles pour soulager le travail des médecins dans un contexte de pénurie médicale. D’autres décrets visant à partager davantage les tâches avec les médecins sont attendus par les professionnels de santé, qui espèrent qu’ils seront publiés avant les prochaines élections législatives et le changement de gouvernement.

Les infirmières spécialisées sont en attente d’un décret leur permettant de recevoir des patients directement, sans qu’une prescription médicale soit nécessaire. Conformément à la loi Rist de mai 2023, cet accès direct ne sera néanmoins autorisé que pour celles travaillant dans certaines structures collectives telles que les hôpitaux, les centres de santé ou les cliniques. De plus, elles sont aussi en attente d’un autre décret leur accordant plus d’indépendance dans le soin des blessures.
D’autre part, les kinésithérapeutes espèrent la promulgation d’un décret leur accordant l’expérimentation de l’accès direct dans treize régions, à condition qu’ils appartienne à une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS), une action promise par Premier Ministre, Gabriel Attal. Ils attendent aussi un décret leur donnant le droit de prescrire certains médicaments, y compris certains analgésiques et anti-inflammatoires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 959
Actualité

« La chenille : symbole du vivre-ensemble »

14 juillet 2024
Le dimanche 7 juillet à midi, une scène inhabituelle a eu lieu dans un wagon du métro de Paris : des passagers énergiques ont improvisé une chenille, manœuvrant entre leurs…
example 957
Actualité

« Savoir sur Thomas Crooks, attaquant Trump »

14 juillet 2024
Le samedi 13 juillet, peu après 18 heures (minuit à Paris), une tentative d'assassinat a visé l'ex-chef d'état américain, Donald Trump, lors d'un rassemblement public à Butler, en Pennsylvanie, près…