×
google news

« Élections européennes: Progression extrême droite Roumanie »

Georges Simion t’était plein d’élan et avait promis de redresser la Roumanie. Cependant, les élections européennes lui ont fait perdre de la vitesse. Le meneur du parti d’extrême droite, Alliance pour l’Unité des Roumains (AUR), a obtenu des résultats inférieurs à ses prévisions, avec seulement 15% des voix. Suite à l’annonce des premières estimations, M. Simion a déclaré que la campagne n’avait pas suivi les principes démocratiques et accusé les partis au pouvoir d’avoir tenté de le décrédibiliser. Il a dénoncé un lynchage médiatique et promis de les dévorer.

Malgré les paroles provocatrices de ce leader extrémiste, les résultats des élections européennes ont donné une victoire inattendue à l’alliance entre le Parti social-démocrate et le Parti national libéral. Cette union de circonstance entre la gauche et la droite roumaine a séduit des électeurs à la recherche de stabilité politique. L’alliance entre le Parti social-démocrate et le Parti national libéral a obtenu 53% des voix, éclipsant les aspirations de l’extrême droite à s’établir sur la scène politique. Marcel Ciolacu, le premier ministre social-démocrate, s’est félicité de la victoire de la démocratie en Roumanie à l’issue du vote, affirmant que les résultats confirmés montraient qu’ils avaient bien gouverné pendant une période ardue.

Malgré l’épreuve du temps chaud qui a frappé le pays dimanche dernier, une majorité des Roumains – plus de 53 % – a voté pour élire leurs leaders au Parlement européen. Ce chiffre est supérieur de 4 % comparé aux précédentes élections de 2019. Les experts politiques signalent que cette mobilisation électorale est en partie due aux élections municipales qui se déroulaient simultanément, contribuant à motiver la majorité des Roumains à se rendre aux urnes. Cristian Pîrvulescu, un analyste politique, estime ainsi que la tenue des élections municipales a agi comme un catalyseur augmentant la participation au vote. C’est pour cette même raison que l’alliance dirigeante a décidé de planifier ces deux scrutins en même temps. Néanmoins, le résultat prédit par les sondages pour le parti d’extrême droite n’a pas été atteint.

Cette performance en dessous des attentes peut s’expliquer par le contexte géopolitique et économique actuel. Quoique certains partis extrémistes aient connu un certain succès en Europe, les Roumains sont toujours engagés envers la cause européenne. La guerre voisine en Ukraine les pousse à se rapprocher davantage des cadres politiques et militaires de l’Union européenne (UE) et de l’OTAN. Des discours provocateurs par AUR, complétés par des campagnes anti-européennes et anti-OTAN, ont fini par se retourner contre le parti de droite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 838
Actualité

« James Bond » sera honoré par un Oscar spécial

13 juin 2024
Le duo de producteurs des films de James Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, recevront un Oscar d'honneur lors d'une cérémonie qui aura lieu en novembre, comme l'a confirmé…
example 836
Actualité

Risque de paralysie en cohabitation France

13 juin 2024
Suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron le dimanche 9 juin, des élections législatives avancées ont été décidées les 30 juin et 7 juillet. Au…
example 835
Actualité

« Incendie Var: Feu accidentel contenu »

13 juin 2024
Selon les premiers résultats de l'enquête établie le mercredi 12 juin, il semblerait que l'incendie le plus grave de l'année en France ait une origine accidentelle. Le feu, qui a…