×
google news

« Les cinq règles essentielles pour un œnotouriste efficace »

Une sortie de quelques jours dans les vignobles demande un minimum de planification, encore plus aujourd’hui où l’éventail d’activités disponibles est très large. Préparer (un tant soit peu) votre excursion peut vous avantager.

Pourquoi ne pas profiter de vos vacances d’été pour explorer les vins régionaux, comprendre la viticulture de la zone, et rencontrer ceux qui la dirigent ? C’est une excellente suggestion. L’œnotourisme, connu sous le nom de « wine trip » dans les pays anglo-saxons, est un excellent moyen d’explorer les différentes dimensions du terroir qui vous accueille. Vous pouvez vous renseigner sur son climat, son topographie, sa géologie, ses coutumes et sa cuisine. Et bien sûr, son vin.

Cependant, pour ne pas perturber votre tranquillité ni alourdissant votre charge mentale, je vous recommanderais de prévoir à l’avance. De nombreux vignobles n’apprécient pas les visites spontanées, et ils peuvent les refuser. Que ce soit parce que le personnel est insuffisant pour gérer les visiteurs non prévus – il vaut mieux alors les contacter à l’avance – ou parce que certains endroits offrent des visites de vignobles uniquement sur réservation. Et il se peut que les meilleurs soient réservés plusieurs jours à l’avance.

Quelle que soit votre destination, vous pouvez trouver des guides en librairie, en ligne ou dans les bureaux de tourisme. Ils listent les activités œnotouristiques du vignoble local, les domaines qui offrent des dégustations, des visites de vignes, des repas et des logements.

En somme, le label « Vignobles & découvertes », attribué par Atout France, l’organisme en charge du développement touristique en France, est une source d’information fiable. Ce label pointe vers les offres œnotouristiques de la région ou de l’appellation recherchée, offrant toutes les informations nécessaires pour organiser votre séjour incluant l’hébergement, la restauration, les visites et les dégustations, à l’image de Bordeaux Wine Trip, Languedoc Coeur d’Hérault ou Destination Beaujolais. Cela simplifie grandement la vie.

Ne craignez pas de faire appel aux experts

Si l’organisation n’est pas votre fort, une fois sur place, recherchez la « maison du vin » de l’appellation correspondant à la région où vous êtes.

Ces maisons du vin sont gérées par les viticulteurs, souvent via le syndicat d’appellation. Certaines peuvent offrir des conseils sur les visites qui correspondront le mieux à vos intérêts, comme c’est le cas à Vouvray. D’autres vous donneront la possibilité de déguster des vins de tous les domaines et de les acquérir à des tarifs réduits, à la manière de Sauternes.

Cet article continue, 68.15% reste à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1739
Actualité

« Scientifiques Contre Montée Extrême Droite »

26 juin 2024
Nous, en tant que scientifiques de diverses disciplines, sollicitons une mobilisation collective et académique pour lutter contre l'extrémisme de droite. Il est crucial que ce mouvement soit reflété non seulement…
example 1732
Actualité

« Échange de 90 prisonniers Ukraine-Russie »

25 juin 2024
Ce direct a été animé par Cécile Bouanchaud, Marie Pouzadoux, Anna Villechenon, Charlotte Herzog et Dorian Jullien. Découvrez tous nos articles, études et reportages sur le conflit en Ukraine. Le…
example 1731
Actualité

Ex-ministre russe poursuivi par Cour pénale

25 juin 2024
Valeri Guerassimov, chef d'état-major de l'armée russe, et Sergueï Choïgou, ancien ministre de la défense, sont maintenant sous le microscope de la Cour pénale internationale (CPI). En date du lundi…