×
google news

« Nomination politique de Lise Boëll chez Fayard »

Quelques jours avant les élections européennes du 9 juin, où les sondages suggèrent un avantage pour le Rassemblement national (RN), Hachette Livre a révélé la nomination de Lise Boëll à la tête des éditions Fayard. Cette annonce porte la signature de Vincent Bolloré et Vivendi, qui contrôlent maintenant Hachette via Lagardère. Boëll, qui était jusqu’à récemment à la tête de Mazarine, filiale de Fayard, a l’intention de publier le premier livre de Jordan Bardella, dirigeant du RN.

Il ne fait aucun doute que la nouvelle direction de Fayard a apporté avec elle une orientation politique marquée, reflétée par ses précédentes publications d’auteurs tels qu’Eric Zemmour, président de Reconquête!, et Philippe de Villiers. Ces choix ont créé des tensions, conduisant finalement à la démission de Sophie de Closets, ancienne PDG de Fayard. De Closets, qui avait déjà subi des pressions de la part de Nicolas Sarkozy, administrateur de Lagardère, a emmené avec elle un groupe de talentueux auteurs, dont Virginie Grimaldi, Jacques Attali, Barbara Cassin, Alain Badiou, et plus.

Après sa démission, Isabelle Saporta, son adjointe, a été propulsée au poste de PDG grâce à l’intervention de Sarkozy. Toutefois, elle s’est également opposée à la stratégie initiée par Vivendi. Elle a résisté à l’emploi du nom de Fayard par Boëll pour le fusionner avec celui de Mazarine, qui a pris une forte coloration politique, avant d’être finalement contrainte de quitter son poste. La situation délicate au sein de la maison d’édition a été qualifiée de « risques de harcèlement moral ».

Pour la gestion de Fayard, Alexandre Wickham, qui était en charge de la non-fiction chez Albin Michel, était le choix initiale d’Hachette Livre. Cependant, il a décliné l’offre. Ils ont également envisagé Sébastien Le Fol, l’ancien directeur du Point, mais sans succès. Ne trouvant pas d’autres alternatives, Hachette Livre a finalement nommé Lise Boëll à la tête de Fayard.
Agée de 57 ans, Lise Boëll a d’abord travaillé pour TF1 avant de rejoindre Albin Michel. Elle est à l’origine de grands succès comme Dora l’exploratrice et des best-sellers sur la santé, comme ceux écrits par Frédéric Saldmann ou Natacha Calestrémé sur le développement personnel. Elle a également publié des œuvres d’auteurs d’extrême droite.
Après le départ forcé d’Eric Zemmour d’Albin Michel, qui s’est ensuite lancé dans la course à la présidence en 2022, elle a quitté la maison d’édition. Ayant des liens avec les dirigeants de Vivendi, qui possédait alors le groupe Editis, Lise Boëll a été désignée en novembre 2021 en tant que dirigeante de Plon, l’une des filiales renommées du groupe. Le partenaire avait maintenu une direction bicéphale dans cette maison, déjà dirigée par Céline Thoulouze.
L’article complet peut être consulté par les abonnés. Il reste 44% de cet article à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1590
Actualité

Chefs d’Etat Italiens: Un Détail?

23 juin 2024
Évoquons la présence de Emmanuel Macron lors du G7 le 14 juin à Borgo Egnazia, il était à peine visible, aperçu seulement à travers un morceau de sa manche. C'est…
example 1588
Actualité

« Aussi, les hirudinées bondissent »

23 juin 2024
Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les sangsues, et surmontez vos peurs. Oubliez les anciennes pratiques thérapeutiques de Hirudo medicinalis et de ses ventouses. Ignorez aussi les capacités…