×
google news

Halla Tomasdottir élue présidente en Islande

Halla Tomasdottir, une femme d’affaires de renom, a été élue présidente de l’Islande le dimanche 2 juin, surpassant l’ancienne chef de gouvernement, Katrin Jakobsdottir, selon les résultats officiels. Agée de 55 ans, Mme Tomasdottir a obtenu 34,3% des votes, comparativement à 25,5% pour Mme Jakobsdottir, 48 ans, qui avait quitté son poste de première ministre d’une coalition gauche-droite en avril pour se lancer dans la course présidentielle.

La victoire de Mme Tomasdottir, qui s’était classée deuxième lors de l’élection présidentielle de 2016, bénéficie d’un soutien plus important que prévu, malgré des sondages serrés entre les deux candidates.

Fondatrice de la société d’investissement Audur Capital, instaurée en 2007 pour insuffler les valeurs féminines dans la sphère financière, Mme Tomasdottir est également la CEO de The B Team, une ONG créée par l’entrepreneur britannique Richard Branson pour propager des pratiques d’affaires soucieuses des droits humains et de la planète.

Mme Tomasdottir deviendra ainsi la deuxième femme à assumer le rôle de présidente en Islande, après que Vigdis Finnbogadottir est devenue en 1980, la première femme démocratiquement élue chef d’État dans le monde.

Bien que largement symbolique en Islande, une république parlementaire, le rôle du président est essentiel pour assurer la conformité à la constitution et l’unité nationale. Le président a le pouvoir de veto sur les lois parlementaires et peut les soumettre à un référendum populaire.

Mme Jakobsdottir a annoncé sur la chaîne nationale RUV que Halla Tomasdottir est en passe de devenir la future présidente de l’Islande, en montrant son enthousiasme et sa confiance en ses capacités à diriger le pays. Tomasdottir, en réaction à cette prédiction, a exprimé son excitation et son soulagement lors d’une interview au journal Morgunbladid, affirmant qu’elle fait de son mieux pour rester sereine en dépit de l’anticipation.

Traditionnellement, les candidats à la présidence islandaise se présentent en tant qu’indépendants, sans appartenance à un parti politique particulier, et chaque citoyen peut se porter candidat s’il recueille 1500 signatures. Jakobsdottir, en tête de la liste des candidats potentiels, avait gagné en popularité notamment grâce à son rôle à la tête du Mouvement des Verts et de Gauche depuis 2013 et à sa gestion efficace des éruptions volcaniques survenues sur la péninsule de Reykjanes depuis décembre 2023.

La nouvelle présidente, Tomasdottir, prendra ses fonctions le 1er août, succédant à Gudni Thorlacius Johannesson, qui occupe le poste depuis 2016 mais qui n’a pas souhaité se représenter. Son mandat a été marqué par plusieurs évacuations massives de la population suite au déclenchement de cinq éruptions volcaniques, dont une s’est produite la semaine dernière, affectant notamment la petite ville de Grindavik.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1280
Actualité

« Accusations US sur dénigrement vaccins chinois »

19 juin 2024
Les Etats-Unis, qui cherchent à gagner du terrain aux Philippines, se sont retrouvés dans une position délicate suite à une enquête de l'agence Reuters divulguée le 14 juin. L'enquête a…
example 1279
Actualité

« Abstinent fervent du ‘sexe lent’ avant mariage »

19 juin 2024
"Es-tu PAM ou non PAM ?" est une question fréquemment posée dans les établissements catholiques de Versailles, dans les Yvelines. L'acronyme mystérieux PAM signifie "Pas Avant le Mariage", exprimant la…
example 1277
Actualité

Alliances partis politiques pour élections législatives

19 juin 2024
La semaine politique historiquement chargée qui a suivi la décision présidentielle de dissoudre l'Assemblée Nationale le 9 juin au soir a été marquée par des événements et des découvertes sans…