×
google news

« Alexandre Sidorenko, s’est évanoui »

Peu importe la saison, Alexandre Sidorenko, un homme robuste et dynamique dans la quarantaine, arbore toujours une casquette bien fixée et des bottes lorsqu’il travaille dans son verger. Il est un producteur de cidre pas tout à fait comme les autres. Son parcours non conventionnel l’a finalement amené à découvrir son vrai sens de la vie à Domfrontais.
Niché dans un coin isolé de Normandie, Sidorenko a établi en 2021 la Maison qu’il a nommée d’après son surnom, Kalder. Ce lieu, à seulement quelques minutes en voiture du pittoresque village médiéval de Lassay-les-Châteaux, classé troisième plus beau village de France en 2023, abrite son verger de onze hectares. Dans ce paysage florissant de pommiers et de poiriers, les moutons et les bovins peuvent brouter paisiblement, tandis que Sidorenko termine la mise en bouteille de ses cidres de printemps, environ 15 000 flacons, soit la moitié de sa production annuelle. Il se consacre à livrer ces produits autant que possible à vélo.
La quête d’une cohérence écologique a amené Sidorenko à se tourner vers la production de cidre, comme il l’explique avec un regard aussi brillant que le jus de pomme fermenté qu’il produit. Originaire de Paris et d’origine russe, comment en est-il arrivé là ? Dès le départ, il a choisi de se former en agronomie qu’il a ensuite complétée à Bordeaux par une formation en œnologie, sous la direction de feu Denis Dubourdieu, une sommité dans le domaine vinicole.
Il se concentre sur la production des cidres les plus sains possibles.

Après avoir acquis de l’expérience, Alexandre Sidorenko s’est rendu à l’ambassade française de Kiev pour participer à l’importation de vins français en Ukraine. Sa découverte des vins de macération, notamment ceux de la Géorgie, a eu lieu pendant son séjour dans les pays de l’Est. Ces vins ont eu un effet important sur ses goûts, l’orientant vers les cidres, qu’il trouve digestes, avec une texture spéciale et une couleur unique, rappelant ceux du cidre.

À son retour en France, il a eu l’occasion de goûter un cidre suisse de La Cidrerie du Vulcain qui a eu un effet profond sur lui : il a trouvé en lui tous les éléments qu’il aimait, le tannin, la digestibilité et la gourmandise. En 2020, il a failli acquérir une entreprise de cidrerie, mais a finalement opté pour une formation en production de cidre à Saint-Pierre-en-Auge (Calvados) au Robillard.

Tout en poursuivant sa formation, Alexandre a travaillé sur la reprise d’une propriété dans le Domfrontais, vendue par Michel Beucher, un professionnel qui depuis les années 70 a toujours travaillé sans produits chimiques. Alexandre a finalement acheté cette propriété et a fondé la Maison Kalder en octobre 2021. Il souligne que l’endroit qu’il a choisi est très bien préservé et possède de nombreux vergers, y compris des poiriers uniques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 969
Actualité

« Gaz hilarant menace objectifs climatiques »

15 juin 2024
Le gaz connu comme le "proto" ou le "gaz hilarant", qui agit comme une drogue psychoactive, présente un danger non seulement pour la santé humaine, mais aussi pour l'environnement. Selon…
example 967
Actualité

G7: Avortement absent, tensions Macron-Meloni

15 juin 2024
A la fin, Giorgia Meloni a eu sa façon. Le sujet de l'avortement est absent des promesses du G7, dû à la résistance de l'Italie, l’hôte, à inclure ce sujet…
example 965
Actualité

« Zelensky en Suisse, 700k Russes en Ukraine »

14 juin 2024
Ce live a également été animé par Marie Slavicek et Glenn Cloarec. Consultez tous nos articles, nos analyses et nos reportages sur la guerre en Ukraine. Découvrez les analyses, reportages…