×
google news

« Panique morale: TikTok, Jeux Vidéo, Jeunesse »

La Secrétaire d’État à la Ville, Sabrina Agresti-Roubache, considère les plateformes sociales comme un fléau dévastateur pour la jeunesse. Le premier ministre, Gabriel Attal, est préoccupé par la possibilité que TikTok prenne le pas sur les livres. Sylvain Maillard, responsable des députés Renaissance à l’Assemblée nationale, croit que TikTok s’oriente vers une stratégie de dilution de la pensée critique. Ces derniers mois, des responsables de la majorité présidentielle ont multiplié leurs critiques envers les médias sociaux, TikTok en particulier, l’accusant d’aliéner et d’accoutumer les adolescents.

Bien que la cible soit moderne, le raisonnement n’est pas nouveau. En effet, il peut être retracé jusqu’à la deuxième République. En 1848, les ouvriers de Paris se soulevèrent contre la fermeture des ateliers nationaux lors des « journées de juin », entraînant des milliers de morts. Cependant, pour une faction de la droite traditionnelle, alors dominante à l’Assemblée, la véritable source des émeutes n’était pas uniquement le chômage, mais aussi les romans-feuilletons, notamment Les mystères de Paris (1842-1843) d’Eugène Sue.

Ces romans étaient considérés comme décadents, transgressifs, abrutissants et potentiellement nuisibles tant pour les femmes que pour les jeunes. Accusés de corrompre le public, ils ont subi la censure et ont commencé à disparaître à partir de 1850, suite à l’adoption d’une taxe spécifique par les députés. L’historien Sébastien Hallade explique : « Inquiets de l’impact de la lecture sur les classes traditionnellement « inférieures » du XIXe siècle – ouvriers, femmes et enfants – et établissant un lien entre les thèmes de l’adultère, la défense du divorce, l’incitation à la rébellion et les romans-feuilletons, le parti conservateur a directement pris pour cible les mœurs de ces livres en 1850″.

Indéniablement, il y a une grande différence entre un post sur Instagram et une vidéo TikTok par rapport à un roman d’Eugène Sue ou d’Alexandre Dumas. Néanmoins, ces médias partagent une prédilection marquée pour la dilution d’œuvres prolongées. Il est manifeste que chaque grande avancée technologique dans la distribution d’œuvres et de médias suscite des discours semblables, exprimant des appréhensions que ces nouveautés entraînent des dépendances, une dépréciation ou de mauvaises conduites chez les plus jeunes.

« Lorsqu’une nouvelle culture voit le jour avec une nouvelle génération, il y a presque toujours un conflit culturel et générationnel, » observe Louis Anslow, l’éditeur de Pessimists Archive, un site qui recense les archives de la presse anglo-saxonne critiquant l’apparition de nouvelles technologies et cultures.

69,99% de cet article reste à lire. La suite est accessible uniquement aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1425
Actualité

« Diplomates français visés par pirates russes »

21 juin 2024
Selon un rapport récent de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), depuis 2021, un rassemblement de hackers associé à l'agence de renseignement russe (SVR) a lancé une…
example 1424
Actualité

Campagne contre l’AfD allemand intensifie

21 juin 2024
La question de savoir si le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) doit être interdit a été soulevée depuis longtemps. Cependant, les élections européennes ont ravivé cette question. L'AfD…
example 1423
Actualité

Sheinbaum forme gouvernement, rassure marchés mexicains

21 juin 2024
La présidente élue du Mexique, Claudia Sheinbaum, qui assumera ses responsabilités le premier du mois d'octobre, a dévoilé jeudi 20 juin les six premiers noms qui composeront son cabinet. Trois…