×
google news

« Cinq petits déjeuners chics à Paris »

Dans la capitale française, des endroits élégants sont de véritables invitations au voyage et à la dégustation. Que ce soit pour savourer un petit déjeuner ou simplement pour apprécier le décor, un palace Art déco, un café avec une ambiance Belle Epoque, ou un bar aux allures de coquillages sauront vous ravir.

Venez découvrir la maison Verlet, une véitable institution située au 256 rue Saint-Honoré, qui depuis 1880, torréfie les grains de café de couleur vert clair provenant d’Amérique latine et d’Amérique centrale, parfumant ainsi le quartier du Palais-Royal de savoureuses notes de café. Sa raffinée salle de thé qui a ouvert ses portes en 1920 réussit à conserver un décor Belle Epoque presque intact. Des magnifiques miroirs, des dessins anciens, de splendides tables en bois avec rabats, des luminaires, et une vitrine remplie de tiroirs à café et à thé, font de ce lieu un endroit où l’on se sent tout simplement bien.

Vous serez fasciné par l’incroyable choix de cafés et de thés proposé par la maison Verlet, mettant en avant des provenances moins répandues comme le Laos ou la Birmanie. Laissez-vous conseiller et dégustez le thé blanc rare, cultivé dans la région de Chiang Mai en Thaïlande, au délicieux parfum floral ; ou bien l’arabica de Colombie, le café du jour, qui est agréablement acidulé. Les breuvages sont accompagnés d’un éventail de gourmandises faites maison, notamment la gaufre chantilly, le pain perdu aux pommes et caramel beurre salé, ou la brioche Nanterre. Pour les amateurs de salé, le croissant fourré à la ricotta et aux épinards est une option à tester. Tous ces délices sont servis dans une vaisselle raffinée et avec un sablier pour le temps d’infusion des thés.

Situé au 256, rue Saint-Honoré dans le premier arrondissement, le Café Lapérouse est une évasion de première classe. Son cadre vous transporte en mer dès votre arrivée avec des luminaires en forme de poissons et un bar décoré de coquillages, qui s’accorde avec le design des chaises. Les murs sont dotés de dessins attrayants de bateaux. L’établissement est situé au sein du légendaire Hôtel de la Marine, sur la place de la Concorde, qui a récemment subi des rénovations. La décoratrice Cordelia de Castellane n’a ménagé aucun effort pour créer un environnement luxueux et exotique en hommage à La Pérouse, un marin renommé et officier de marine qui a perdu la vie en mer. Vous passerez du Salon Orient, avec ses boiseries en acajou et cuir de Cordoue, au Salon du navigateur, notre coup de cœur, qui se distingue par ses nuances de bleu.

Des motifs marins sont présents jusqu’à dans vos assiettes, qui sont peintes à la main. Le petit déjeuner complet est succulent (28 euros) avec une boisson chaude, du jus frais (essayez le « Beauté » — un mélange de carotte, ananas, citron, et curcuma, qui est délicieux), un œuf à la coque, des viennoiseries et du granola au sirop d’érable. Leur pain sans gluten (9 euros) est particulièrement doux (un fait plutôt rare !). L’atout supplémentaire de cet endroit est sa terrasse protégée et verdoyante, qui offre un havre de paix loin du tumulte de la place de la Concorde.
56.59% de cet article reste à explorer. La suite est disponible pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1579
Actualité

« Corps retrouvé, deux disparus en Suisse »

23 juin 2024
La police a rapporté que le cadavre d'une personne manquant suite aux crues dévastatrices dans le nord-est suisse a été retrouvé le dimanche 23 juin, et que la recherche se…