×
google news

« 45 000 Rohingya fuient Birmanie, dit ONU »

Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), environ 45 000 Rohingyas ont été contraints de quitter l’État de Rakhine en Birmanie à cause de l’escalade des conflits. Des allégations de meurtres et d’incendies de propriété ont été signalées, a déclaré l’ONU vendredi 24 mai. Elizabeth Throssell, porte-parole du bureau des droits de l’homme des Nations Unies, a informé les journalistes à Genève que des dizaines de milliers de civils avaient été déplacés en raison des récents combats à Buthidaung et Maungdaw. Elle a souligné qu’environ 45 000 Rohingyas auraient trouvé refuge près de la rivière Naf, à l’approche de la frontière bangladaise.

L’État de Rakhine est secoué par des attaques depuis que l’Armée de l’Arakan (AA) est entrée en conflit avec la junte, mettant fin au cessez-le-feu qui existait depuis le coup d’État militaire de 2021. Le groupe armé lutte pour davantage d’indépendance pour la population ethnique de l’État de Rakhine, où plus de 600 000 Rohingyas, un groupe minoritaire musulman, subissent également des persécutions.

Des centaines de milliers de Rohingyas avaient déjà fui l’État de Rakhine en 2017 à cause des persécutions de l’armée birmane, qui fait l’objet d’une enquête des Nations Unies pour génocide. Mme Throssel a rappelé que plus d’un million de Rohingyas s’étaient déjà installés au Bangladesh, après avoir échappé à d’anciennes purges. Elle a décrit la situation comme « épouvantable ».

Le porte-parole de l’ONU pour les droits de l’homme, Volker Türk, a exhorté le Bangladesh et d’autres nations à assurer une protection efficace à ceux qui la sollicitent, en se conformant au droit international. Il a également souligné la nécessité de solidarité internationale avec le Bangladesh dans l’accueil des réfugiés rohingyas fuyant la Birmanie, a déclaré Throssel. De plus, Throssel a mis en garde contre le potentiel d’escalade de violence dans l’Etat de Rakhine, soulignant le début d’un conflit à Maungdaw, où l’armée a des postes avancés et qui abrite une importante population rohingya. Throssel a continué en soulignant que les civils sont à nouveau victimisés et assassinés dans cette situation terrifiante. Leurs biens sont détruits et volés, leurs appels à la sécurité sont ignorés, et ils sont forcés de se déplacer de leurs foyers dans un cycle répétitif de souffrance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1590
Actualité

Chefs d’Etat Italiens: Un Détail?

23 juin 2024
Évoquons la présence de Emmanuel Macron lors du G7 le 14 juin à Borgo Egnazia, il était à peine visible, aperçu seulement à travers un morceau de sa manche. C'est…
example 1588
Actualité

« Aussi, les hirudinées bondissent »

23 juin 2024
Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les sangsues, et surmontez vos peurs. Oubliez les anciennes pratiques thérapeutiques de Hirudo medicinalis et de ses ventouses. Ignorez aussi les capacités…