×
google news

OpenAI signe accord avec News Corp

Un nouvel arrangement a été conclu pour OpenAI. Le 22 mai, News Corp, le groupe de médias de la famille Murdoch, a dévoilé qu’ils donneraient accès à OpenAI aux contenus de plusieurs de ses publications, y compris le Wall Street Journal. Cela intervient malgré les accusations portées contre la start-up d’intelligence artificielle, créatrice de ChatGPT, par d’autres médias pour infraction au copyright.

Outre le Wall Street Journal, d’autres publications de News Corp incluses dans l’accord comprennent le New York Post, The Sun, The Times et The Sunday Times au Royaume-Uni, ainsi que The Australian.

Cet accord de plusieurs années accorde à OpenAI et à ChatGPT le droit d’afficher du contenu des titres de News Corp afin de répondre aux questions des utilisateurs et améliorer ses produits, selon un communiqué conjoint de News Corp et OpenAI. Aucune information financière n’a été dévoilée, mais le Wall Street Journal, citant des sources proches, estime que l’accord vaudrait plus de 250 millions de dollars sur cinq ans, une partie sous forme de crédits pour l’utilisation de la technologie d’OpenAI. « Cet accord reconnaît la valeur du journalisme de qualité », a déclaré Robert Thomson, le PDG de News Corp, le 22 mai, dans un message aux employés.

OpenAI a été l’objet d’accusations de violation du droit d’auteur. Ces derniers mois, de nombreux auteurs, artistes et sites d’information ont accusé OpenAI et ses concurrents de transgresser les lois du copyright dans leur quête d’intelligence artificielle générative nécessitant d’énormes quantités de données. À la fin de décembre 2023, le New York Times a intenté une action en justice contre OpenAI et Microsoft, et fin avril, huit journaux de presse locale américaine ont également porté plainte.

Le fondateur de ChatGPT a également pris l’initiative de conclure des contrats de licence de contenu avec différents médias, parmi lesquels Le Monde, l’agence de presse AP, le groupe allemand Axel Springer (publie le tabloïd Bild), et le conglomérat espagnol Prisa Media, pour améliorer ses modèles.
L’accord conclu avec News Corp a été annoncé juste après une autre controverse. En effet, l’actrice Scarlett Johansson a reproché à OpenAI d’avoir sciemment copié sa voix pour son nouveau assistant vocal sans son autorisation. En réponse à cela, Sam Altman, le directeur général d’OpenAI, s’est excusé et a déclaré qu’il suspendrait cette voix, surnommée Sky.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1423
Actualité

Sheinbaum forme gouvernement, rassure marchés mexicains

21 juin 2024
La présidente élue du Mexique, Claudia Sheinbaum, qui assumera ses responsabilités le premier du mois d'octobre, a dévoilé jeudi 20 juin les six premiers noms qui composeront son cabinet. Trois…
example 1419
Actualité

« Milliard d’euros pour vaccins africains »

21 juin 2024
Le président Emmanuel Macron a manifesté sa volonté d'éliminer le choléra lors du Forum mondial sur la souveraineté et l'innovation en matière de vaccins, qui s'est déroulé à Paris le…