×
google news

« Inondations Est: Moselle, Bas-Rhin, décrue avancée »

Dans l’Est, les communes qui ont subi des inondations samedi voient une amélioration constante de la situation ce dimanche 19 mai, bien que Météo-France maintienne une vigilance orange pour la Moselle et le Bas-Rhin. Bruno Minutiello, président de l’association de communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (Meurthe-et-Moselle), exprime son soulagement, indiquant que la réduction des eaux est bien en cours et que les matériaux de protection sont en retrait. Aucun incident majeur n’a été signalé.

Samedi, cette zone avait été placée en alerte rouge à cause de la montée des eaux de la Vezouze, qui avait débordé et atteint une hauteur de 2,90 mètres, alors qu’elle n’était qu’à 0,60 mètre jeudi. Cependant, elle n’a pas atteint le niveau maximum atteint lors des inondations de 2006. La rivière est maintenant sous vigilance jaune. La maire de Lunéville, Catherine Paillard, a confirmé qu’aucune maison n’a été inondée et que la nuit s’est déroulée sans problèmes.

En Moselle, la rivière Nied, qui était en alerte rouge samedi, a baissé de niveau dimanche et est désormais sous vigilance orange. Le maire de Filstroff, René Kupperschmit, explique que la rue principale est maintenant dégagée, l’eau s’est résorbée et toutes les maisons sont accessibles, là où hier, certains habitants avaient 1,50 mètres d’eau dans leur domicile. Il a également fait remarquer que le club de kayak local a approvisionné certaines familles en nourriture. Il a remarqué l’étonnante rapidité de la décrue. « Les gens sont en train de nettoyer, je pense que le préfet va déclarer tout le secteur en état de catastrophe naturelle », a-t-il ajouté. « La situation revient à la normale. »

Dans la ville d’Ancerville, située dans la Moselle, on n’a pas encore constaté la décrue. Le dimanche matin, le niveau de l’eau de la Nied était de 2,64 mètres, soit une augmentation significative par rapport à 0,65 mètre le jeudi précédent. « Les deux voies départementales sont encore submergées par environ une trentaine de centimètres d’eau, rendant la circulation extrêmement difficile. Cela dit, les résidences sont épargnées des inondations. Le problème majeur réside dans les déplacements, » a souligné le maire, Patrick Angelaud.

Dans le département du Bas-Rhin, la préfecture confirme que la baisse des niveaux d’eau commence dans la plupart des cours d’eau, même si certains zones demeurent sous surveillance. Une vingtaine de routes départementales restent inaccessibles, mais la situation semble progressivement revenir à la normale. La préfète a annoncé son soutien aux municipalités en demandant une reconnaissance de « catastrophe naturelle » par l’Etat.

Néanmoins, 76 départements, dont ceux de la région Grand Est, sont soumis à une vigilance jaune pour les orages dimanche. Cela laisse craindre d’autres précipitations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1424
Actualité

Campagne contre l’AfD allemand intensifie

21 juin 2024
La question de savoir si le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) doit être interdit a été soulevée depuis longtemps. Cependant, les élections européennes ont ravivé cette question. L'AfD…
example 1423
Actualité

Sheinbaum forme gouvernement, rassure marchés mexicains

21 juin 2024
La présidente élue du Mexique, Claudia Sheinbaum, qui assumera ses responsabilités le premier du mois d'octobre, a dévoilé jeudi 20 juin les six premiers noms qui composeront son cabinet. Trois…