×
google news

Le réchauffement climatique par vapeur d’eau?

Cette information est un extrait de la lettre d’information « Chaleur humaine », qui est diffusée tous les mardis à midi. Elle est animée par le journaliste Nabil Wakim, qui répond hebdomadairement aux interrogations du public sur la problématique climatique via son podcast Chaleur Humaine. Si vous souhaitez le suivre, vous pouvez vous abonner gratuitement en cliquant ici.

Question de la semaine :
« Pouvez-vous parler de la vapeur d’eau, car je la perçois comme le principal facteur du changement climatique étant donné qu’il s’agit du gaz à effet de serre le plus efficace? » L’interrogation a été formulée par Jom, via l’adresse électronique [email protected].

Ma réponse serait que la vapeur d’eau, bien que considérée comme un gaz à effet de serre, n’est pas vue comme la cause du réchauffement global. En premier lieu, sa présence dans l’atmosphère n’est que temporaire, elle ne persiste que quelques jours. Toutefois, elle a le potentiel d’accentuer l’effet des gaz (principalement CO2 et méthane), qui sont les principaux contributeurs au phénomène de réchauffement à cause des activités humaines.

1/ La vapeur d’eau est-elle un gaz à effet de serre?
Oui, elle l’est, et contribue largement à rendre la terre habitable. Pour précision, sans cet effet de serre, la « température moyenne annuelle globale serait de -18°C, alors actuellement nous jouissons d’une température douce de 15°C », comme le soulignent Gilles Ramstein et Sylvestre Huet dans leur livre instructif « Le climat en 100 questions » (Tallandier). Le réel problème ne réside pas dans l’effet de serre en lui-même, mais dans le surplus de gaz que nous injectons dans l’atmosphère, contribuant à modifier l’équilibre du système qui provoque le réchauffement.

La durée de séjour moyenne de la vapeur d’eau dans l’atmosphère est d’environ dix jours avant de retomber sous forme de précipitations, telles que la pluie ou la neige. Par contre, le CO2 et le méthane, demeurent pendant des centaines d’années. L’accumulation de ces gaz est le facteur clé, c’est similaire à rajouter des plumes dans une couette pour la réchauffer.

La vapeur d’eau contribue-t-elle au réchauffement mondial?

Non, son rôle est plutôt indirect. L’élévation des températures globales moyennes due au réchauffement climatique bouleverse le cycle de l’eau, permettant à l’atmosphère de retenir davantage de vapeur d’eau. Étant un gaz à effet de serre, la vapeur d’eau accentue le réchauffement. Cette action est d’importance et est bien documentée dans les modèles climatiques et les rapports du GIEC.

Cela signifie que l’augmentation de la vapeur d’eau n’est pas une cause, mais une résultante du changement climatique, liée à la manière dont le cycle de l’eau opère sur terre. « Cet effet ne serait pas là sans la cause d’origine, c’est-à-dire les émissions de CO2 et de méthane résultant des activités humaines », a souligné la climatologue Françoise Vimeux.

Il reste encore 41.3% de cet article à lire. Cette portion est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1629
Actualité

« Guerre Ukraine: Mort à Kharkiv, Frappe Russe »

24 juillet 2024
Consulter l'ensemble de nos articles, évaluations et reportages relatifs à la guerre en Ukraine. Vous retrouverez les reportages, appréciations et éclaircissements du « Monde ». La marine ukrainienne emploie des…
example 1624
Actualité

Pourparlers de paix soudanais en août

24 juillet 2024
Les États-Unis ont déclaré mardi 23 juillet que des discussions destinées à mettre un terme au conflit violent au Soudan débuteraient le mois prochain en Suisse. Antony Blinken, le secrétaire…