×
google news

« Étudiants de Dublin Solidaires avec Palestine »

Des étudiants de Trinity College à Dublin ont établi un camp de protestation à l’intérieur du campus universitaire pour dénoncer l’attaque militaire d’Israël à Gaza, bloquant l’accès à un bâtiment très visité par les touristes le samedi 4 mai. Ils se déclarent solidaires de la Palestine et s’inscrivent dans une tendance croissante de mouvements similaires en Europe et aux États-Unis. Des dizaines d’entre eux ont dressé des tentes le vendredi soir à divers endroits du campus, stationnant des bancs devant la bibliothèque qui abrite Le Livre de Kells, manuscrit médiéval célèbre visité par de nombreux touristes à Dublin.

Le président du syndicat étudiant de l’université, Laszlo Molnarfi, a déclaré sur la chaîne RTE que les manifestants demandaient à l’université de rompre ses liens avec Israël.
Dans une déclaration, l’université a indiqué qu’un « camp non autorisé de BDS [mouvement de boycott d’Israël] est situé à Trinity ». Pour des raisons de sécurité, l’accès au campus a été restreint aux étudiants, au personnel, aux résidents et aux membres du département des sports, le samedi, et l’entrée des visiteurs a été interdite.

L’université a précisé que, bien qu’elle soutienne le droit de manifester de ses étudiants, les protestations doivent respecter les règles de l’établissement.

Provenant des campus américains et malgré une répression policière, les manifestations contre l’agression israélienne à Gaza se sont multipliées à travers le globe récemment. En Irlande, l’opposition à l’intervention militaire d’Israël à Gaza est particulièrement vigoureuse, avec des milliers de personnes défilant dans les rues pour appeler à un arrêt des combats.

Le gouvernement irlandais a lui-même exprimé des critiques sévères envers le comportement du gouvernement israélien, dirigé par Benyamin Netanyahu depuis le 7 octobre. Simon Harris, le nouveau premier ministre irlandais, a manifesté sa volonté en avril dernier de reconnaitre un Etat palestinien, considérant cela comme une manière de soutenir le processus de paix au Moyen-Orient.

En février, le gouvernement irlandais, en collaboration avec l’Espagne, a sollicité la Commission européenne pour vérifier si Israël respectait les droits humains à Gaza. Plus de 400 artistes irlandais ont par ailleurs réclamé un boycott de l’Eurovision, du fait de la participation d’Israël, dans une lettre collective.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1379
Actualité

« Couple sino-russe: pas de divorce imminent »

23 mai 2024
Au cours du printemps 2024, Xi Jinping a réitéré son implication dans le conflit européen, se positionnant clairement du côté de la Russie. Le dirigeant chinois a l'intention d'assurer son…
example 1377
Actualité

Rebelles maliens se rapprochent des djihadistes

23 mai 2024
Des questions ont été suscitées concernant une éventuelle collaboration entre les rebelles indépendantistes et les groupes djihadistes au Mali, similaire à ce qui s'était produit au début de la guerre…
example 1376
Actualité

En Inde, le thermomètre a atteint un pic de 47,8°C

23 mai 2024
En raison de la chaleur intense, le gouvernement de New Delhi a décidé de mettre fin prématurément à l'année scolaire et a annoncé des vacances d'été avec effet immédiat, d'après…
example 1375
Actualité

« Diversification et croissance visées par l’ESCP »

23 mai 2024
Ce prochain automne, l'établissement ESCP Business School inaugurera sa nouvelle branche, l'ESCP Extension School. Contrairement à l'école de commerce principale, qui se consacre à la préparation des étudiants pour des…