×
google news

Chef renseignement israélien démissionne, corps exhumés

Nous faisons un récapitulatif de la situation de la veille. Le lundi 22 Avril marquait le commencement de la Pâque juive, Pessah, une cérémonie cruciale dans le calendrier hébraïque. Cette année, la célébration a été ombragée par l’absence de 129 otages détenus à Gaza depuis le 7 octobre 2023. En hommage à ces otages, une chaise restera inoccupée durant le repas du séder lundi soir, à la demande des familles endeuillées. À la veille de la fête, Benyamin Nétanyahou, le premier ministre, a juré dimanche de frapper le Hamas avec plus de rigueur.

L’armée israélienne a effectué des bombardements lundi sur les camps palestiniens à Nousseirat et Maghazi, ainsi qu’à Deir Al-Balah, situé au centre de la bande de Gaza, et dans les villes de Rafah et Khan Younès, toutes deux au sud de l’enclave, d’après un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP). Des attaques aériennes ont également ciblé le quartier de Zeitoun, au sud-est de Gaza, et des drones ont frappé une école au camp d’Al-Boureij, au centre du territoire. Dans ce camp, au moins trois personnes ont été blessées lors du bombardement d’une mosquée, selon des informations médicales fournies. L’armée a déclaré avoir initié une opération dans le centre de la bande de Gaza visant l’éradication des terroristes et la destruction de leurs infrastructures.

La violence du 7 octobre 2023 en Israël a causé la disparition de 1 170 vies, majoritairement des non-combattants, d’après un compte rendu de l’AFP fondé sur des chiffres officiels israéliens. Comme contre-offensive, Israël a juré de démolir le Hamas, au commandement de Gaza depuis 2007, et a initié une attaque ayant fait jusqu’à ce jour 34 151 décès, dont 54 en une journée, comme l’indique le département de la santé du groupe islamiste.

Le commandant du service de renseignement militaire israélien se retire
Le leader du service de renseignement militaire israélien, Aharon Haliva, a pris sur lui la responsabilité de l’assaut meurtrier du Hamas du 7 octobre 2023 et a démissionné. Il est le premier politique ou militaire à se retirer depuis cet évènement.

« Le Hamas a réalisé une attaque surprise fatale contre l’Etat d’Israël le 7 octobre 2023 (…) l’agence de renseignement sous ma direction n’a pas accompli la tâche qui nous a été assignée », a noté le général Haliva, ayant trente-huit années de service militaire à son actif, dans sa lettre de retrait publiée par l’armée. « Je ressens le poids de cette journée terrible depuis. Jour après jour, nuit après nuit. Je garderai éternellement cette douleur atroce », a-t-il rajouté.

Un document met en lumière des « problèmes d’impartialité » à l’UNRWA
L’organisation de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) à Gaza a des « problèmes d’impartialité » politique, cependant, Israël doit toujours fournir la « preuve » de l’affiliation prétendue de quelques-uns de ses membres à des « organisations terroristes », constate un document présenté au leader des Nations Unies.

L’UNRWA, considérée comme irremplaçable et essentielle pour les Palestiniens, fait l’objet d’un examen sur son impartialité, comme demandé par Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU. Cette mission est dirigée par l’ancienne ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, qui indique que cette évaluation est indispensable. L’agence compte plus de 30 000 personnes travaillant dans des zones telles que Gaza, la Cisjordanie, le Liban, la Jordanie et la Syrie. Toutefois, elle est critiquée par Israël qui accuse l’agence d’employer plus de 400 terroristes à Gaza. De plus, 12 de ses employés sont soupçonnés d’être directement impliqués dans une attaque du 7 octobre 2023. Ces allégations ont entraîné la suspension des fonds fournis par certains pays donateurs, bien que certains aient repris leurs contributions.

En outre, l’armée israélienne a arrêté un suspect lié au meurtre d’un jeune berger israélien en Cisjordanie. Ce jeune berger, nommé Benjamin Achimeir, âgé de 14 ans, avait disparu le 12 avril alors qu’il gardait ses moutons. Suite à sa disparition, plusieurs raids ont été menés par des colons armés en guise de représailles sur plusieurs villages. Benjamin vivait dans la colonie de Malachei HaShalom, au nord-est de Ramallah. Son corps avait été retrouvé le lendemain de sa disparition non loin de là.

En association avec ce crime, l’armée israélienne a affirmé avoir arrêté un résident du village palestinien de Duma, à quelques kilomètres de Malachei HaShalom, lors d’une opération nocturne. Le suspect appréhendé a été identifié comme Ahmed Dawabcheh. Suite à la disparition puis à la récupération du corps, des habitants israéliens ont lancé des attaques contre les villages palestiniens, mettant le feu aux maisons et aux véhicules.

Dans le village d’Al-Mughayyir, situé à 500 mètres de Malachei HaShalom et assiégé par des habitants armés de fusils d’assaut et de cocktails Molotov, un Palestinien a été tué et vingt-trois autres ont été blessés, forçant la fuite de 86 résidents, d’après l’agence humanitaire de l’ONU, l’OCHA.

La protection civile de la bande de Gaza a déclaré à l’AFP qu’elle avait récupéré près de deux-cents corps depuis samedi, de personnes tuées et enterrées par les forces israéliennes dans des fosses communes situées dans l’hôpital Nasser de Khan Younès.

« Nos équipes continuent de découvrir des corps dans le périmètre du complexe médical Nasser et, depuis samedi, environ deux cents martyrs ont été récupérés », a mentionné Mahmoud Bassal, un représentant de la défense civile. Deux autres responsables de la bande de Gaza ont signalé à l’AFP que 283 corps avaient été découverts au total. L’armée israélienne, contactée par l’AFP, n’a pas encore répondu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1389
Actualité

« Baisse de 9% des loups en France »

23 mai 2024
Selon un communiqué de diverses associations environnementales, l'année 2023 a connu un déclin de 9 % dans la population de loups en France, fixant le nombre total à 1 003…
example 1386
Actualité

Gouverneur du Texas gracie meurtrier antiraciste

23 mai 2024
Texte réécrit : "RAPPORT DE NEW YORK En plein été 2020, une paire de mois après le tragique décès de George Floyd, un Afro-Américain, tué par un officier de police…
example 1384
Actualité

« Cauet en vue pour agressions sexuelles »

23 mai 2024
Sébastien Cauet, animateur de renom, est en détention préventive depuis mercredi dans le contexte d'une enquête qui l'accuse de viols et d'agressions sexuelles, des allégations qu'il réfute, nous l'a-t-on révélé…