×
google news

« Comment procéder au remplacement du gestionnaire de sa copropriété »

Dans un contexte de copropriété, le syndic joue un rôle clé, en prenant en charge la gestion financière et administrative du bâtiment. Il agit également comme représentant légal de l’immeuble. Sans sa présence, il est impossible de convoquer une assemblée générale annuelle et aucune décision ne peut être effectuée.
Le poste du syndic est de plus en plus essentiel du fait de la complexité croissante de la gestion des copropriétés et de l’évolution des besoins des résidents. Par conséquent, les syndics sont souvent confrontés à une hausse des demandes par mail de la part des copropriétaires, qui exigent des solutions immédiates à leurs problèmes divers et complexes.
Dans certaines propriétés, un copropriétaire peut être désigné comme syndic lors de l’assemblée. Cependant, cette tâche revient fréquemment à un professionnel du domaine immobilier. Le renouvellement du syndic nécessite donc de trouver un nouveau fournisseur. Cette démarche est essentielle lorsque le syndic en place quitte son poste ou lorsque ses services se révèlent insatisfaisants. La loi du 10 juillet 1965, qui régit les copropriétés, exige une compétition régulière pour le poste de syndic et permet de présenter plusieurs devis.
C’est généralement le conseil syndical, un groupe de copropriétaires élus lors de l’assemblée générale, qui est chargé de rechercher le nouveau syndic. Toutefois, rien n’empêche un autre copropriétaire d’effectuer cette tâche. Les propositions de nouveaux contrats doivent être présentées à l’assemblée générale de la copropriété, qui doit ensuite voter pour le syndic, avec la majorité des voix des copropriétaires.
On le dit souvent, rien ne vaut le bouche-à-oreille.

Voici une règle important à suivre : commencez votre recherche bien avant l’assemblée. Faire appel à des syndics, planifier des visites de bâtiments et recueillir des propositions de contrats afin de les incorporer dans l’ordre du jour demande souvent plusieurs mois. Si par exemple, l’assemblée générale est prévue en juin, il serait sage de débuter la procédure dès février ou mars.

Il est essentiel d’envoyer l’ordre du jour de l’assemblée à tous les copropriétaires au moins trois semaines avant la date de la réunion. Une fois le programme envoyé, il est impossible d’ajouter une autre proposition de contrat.

Pour obtenir des contacts de syndics, faites une visite sur le site web de l’Union des syndicats de l’immobilier (UNIS), qui est l’une des fédérations de professionnels de l’immobilier. Selon Delphine Merle, cofondatrice du réseau de syndics White Bird, « il est également utile de se renseigner auprès de vos amis ou des immeubles avoisinants pour connaitre leur syndic ». En outre, vous pouvez confier votre recherche à un courtier spécialisé en syndic de copropriété comme Syndicalur, Syneval ou Changersyndic.net. Cependant, ces courtiers sont assez rares.

Malheureusement, il y a encore 53.68% d’information restante à lire dans cet article. Les abonnés ont l’accès exclusif à la suite de l’information.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1220
Actualité

Recherche des disparus en Ukraine

20 mai 2024
La guerre est une épreuve déchirante, tandis que la disparition est une expérience vertigineuse. Après chaque combat, parfois chaque bataille, on enterre les défunts, soignent les blessés et cherche à…
example 1215
Actualité

Jean-Claude Gaudin, ex-maire de Marseille, décède

20 mai 2024
/"Jean-Claude Gaudin, qui était devenu l'incarnation de Marseille tout comme Gaston Defferre l'avait fait avant lui, est décédé le lundi 20 mai à l'âge de 84 ans. Comme Emmanuel Macron…