×
google news

« Californie: Arrivée des vaches maigres budgétaires »

Un événement emblématique de San Francisco, le festival de cannabis, ne se tiendra pas cette année. Depuis des années, le Golden Gate Park accueillait cet événement le 20 avril lorsque, exactement à 16h20, les participants se rassemblaient pour allumer d’énormes joints sur Hippie Hill, une colline célèbre depuis les années 70. Depuis 2018, après la légalisation du cannabis en Californie, la ville avait donné son soutien officiel et offert des installations pour accueillir le rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Cependant, ce ne sera pas le cas en avril prochain. La ville a malheureusement annoncé qu’elle ne pouvait pas financer l’événement cette année en raison de contraintes budgétaires. En 2023, le festival a coûté près de 500 000 dollars en équipements, en mesures de sécurité et en nettoyage de près de 15 tonnes de déchets. De son côté, Sound Bazaar, l’organisation en charge de l’événement, a déclaré qu’elle ne pouvait pas combler le déficit, faute de sponsors.

La situation est aggravée par le fait que l’industrie du cannabis est en crise. Son chiffre d’affaires a diminué pour la deuxième année consécutive en Californie, atteignant 5,1 milliards de dollars en 2023, soit une baisse de 11 % par rapport à 2021. Cela n’est pas dû à une baisse de la consommation, mais plutôt à des taxes trop élevées qui continuent d’alimenter le marché illégal.

La Californie traverse une période de restrictions budgétaires après une forte augmentation des ressources de l’État durant la crise du COVID-19. La « bulle » s’est désormais effondrée. Le gouverneur, Gavin Newsom, a évalué le déficit financier public à 30 milliards de dollars pour l’année fiscale 2024-2025 lors d’une conférence de presse le 10 janvier, une estimation qu’il a confirmée le 3 avril à Phillips Station dans la Sierra Nevada, à une altitude de 2 073 mètres.

Autrefois, en 2015, son prédécesseur, Jerry Brown, avait annoncé des mesures de restriction d’eau à Phillips Station en raison de la sécheresse. Maintenant, avec ses raquettes aux pieds dans le même lieu, Newsom se réjouit de l’enneigement plus élevé que la moyenne pour la deuxième année consécutive. Il a déclaré que le budget fluctue comme le climat, avec des hauts et des bas.

Selon Newsom, il faudra du temps pour rectifier les « anomalies » budgétaires des dernières années. De 2021 à 2023, la cinquième économie mondiale a enregistré des surplus massifs, « jamais vus auparavant par aucune autre entité sous-étatique, à ma connaissance, sur la planète », a-t-il déclaré, avec « un excédent de 177,7 milliards de dollars sur une période de vingt-quatre mois ». Maintenant, l’État est sommé de faire des économies.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1537
Actualité

Remaniement surprise en Tunisie: Ministre écarté

26 mai 2024
Le chef d'État tunisien, Kais Saïed, a surpris tout le monde en opérant un remaniement gouvernemental inattendu ce samedi 25 mai. Un communiqué de la présidence tunisienne, publié sans justification,…
example 1535
Actualité

« Le chien, le nouvel enfant familial »

26 mai 2024
"« Prenez soin de notre bébé, il risque surement de se mettre à pleurer. Voici son jouet préféré... », ce sont les consignes que reçoit habituellement Laetitia Lacote, âgée de…