×
google news

Maire d’Avallon arrêtée pour trafic stupéfiants

Après plusieurs semaines d’enquête menée par la brigade de recherches de gendarmerie d’Avallon sur un trafic de drogues, la maire d’Avallon, Jamilah Habsaoui, a été mise en garde à vue. « Sept individus, dont Jamilah Habsaoui et ses deux frères, sont en garde à vue », a déclaré Hugues de Phily, procureur de la République d’Auxerre, à l’Agence France Presse. En outre, 983 grammes de cocaïne, 7 000 euros en liquide et une vingtaine de lingots d’or ont été saisis lors de multiples perquisitions, a-t-il ajouté. Le domicile de la maire, la mairie ainsi que la pharmacie où elle travaille ont été fouillés, comme l’a souligné le procureur.

Une source de la gendarmerie avait révélé qu’une opération relative à un trafic de drogues dans la commune d’Avallon avait été initiée le dimanche précédent, avec une série de perquisitions menées par la brigade de recherches d’Avallon. Lors d’une perquisition au domicile de la maire, environ 70 kg de cannabis ont été découverts, a précisé une source proche de l’enquête, confirmant ainsi des informations de BFMTV. Toutefois, le procureur n’a pu confirmer les saisies au domicile de la maire.

Jamilah Habsaoui, née à Avallon et âgée de 46 ans, est maire depuis mars 2021. Elle a d’abord été conseillère municipale à partir de 2014 avant de devenir première adjointe. Elle est également conseillère régionale en charge de la ruralité pour la région Bourgogne-Franche-Comté. Avallon, qui a une population de 6 000 personnes, est l’une des deux sous-préfectures de l’Yonne, se situant dans le parc naturel régional du Morvan.

Gérald Darmanin a publié un premier bilan des opérations qui ont eu lieu au cours des six derniers mois.

Dans la matinée, le ministre de l’intérieur a communiqué l’arrestation de 7 177 individus depuis le lancement des opérations connues sous les noms de « place nette » et récemment « place nette XXL », visant à lutter contre le narcotrafic en France, qui ont débuté début octobre. Lors de ces 482 interventions, comprenant 9 estampillées « XXL », les forces de l’ordre ont confisqué 3,6 tonnes de substances illégales, a précisé le ministre. Il a également mentionné que le poids moyen de la drogue saisie était de moins de 7,5 kg par opération et que plusieurs centaines d’armes ainsi que 11,3 millions d’euros de biens illégaux ont aussi été saisis, comme l’a souligné M. Darmanin.
À ce jour, le ministère de la Justice n’a pas communiqué le nombre de poursuites judiciaires intentées contre les personnes arrêtées. Les déploiements importants des forces de police sur les routes ne suffisent pas à stopper le trafic de drogue, comme l’a estimé l’Association française des magistrats instructeurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1614
Actualité

« Lutte contre le crime: statut italien »

27 mai 2024
Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a annoncé le 28 avril son souhait d'adapter le statut du "repenti" à l'image de la loi italienne. Cette déclaration a rapidement été…
example 1612
Actualité

« Plus de 200 arrestations en Arménie »

27 mai 2024
La police d'Arménie a déclaré, le lundi 27 mai, avoir arrêté plus de deux centaines de protestataires contre le gouvernement qui essayaient de barrer des voies de communication principales de…